La nouvelle est désormais officielle. Marc Lammers a annoncé son départ à la tête des Red Lions, l'équipe nationale messieurs, samedi lors d'une conférence de presse dans les bureaux de l'Association Royale Belge de Hockey, à Auderghem. Engagé fin octobre 2012 avec comme objectif ultime de mener la Belgique à une médaille aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016, le Néerlandais, 45 ans, a expliqué qu'il quittait son poste pour "raisons personnelles" car il n'avait plus "la passion et l'énergie nécessaires" pour incarner une fonction devenue de plus en plus exigeante au fil du temps.

"Il y a un peu moins de deux ans, je montais dans le TGV Red Lions en quête de médailles. Jour après jour, j’ai exigé et obtenu 100% de dévouement de mes joueurs et de l’encadrement. Au terme de la Coupe du Monde à La Haye, je me suis demandé si je pouvais garantir moi-même aux joueurs et au staff ce même degré d'investissement pour une nouvelle période de deux ans. Je suis arrivé à la conclusion que ce n'était pas le cas", a expliqué le Néerlandais, ancien coach de l'équipe dames des Pays-Bas, avec qui il a décroché deux titres olympiques."Mon départ est dicté par des raisons purement personnelles. Le programme de plus en plus chargé des équipes nationales exige un dévouement à 100%. Cela fait vingt ans que je fais ce métier et je ne l'ai plus. Il faut pouvoir le reconnaître, car cette équipe mérite d'avoir quelqu'un à sa tête qui se consacre à 100%. Je veux voir mes enfants grandir. La Belgique aura été ma dernière équipe..."

Sous la direction de Marc Lammers, les Red Lions ont décroché une belle médaille d'argent au Championnat d’Europe, s'inclinant en finale contre l'Allemagne. Le mois dernier, ils ont toutefois échoué dans leur quête d'une place en demi-finale de la Coupe du Monde à La Haye, suite à une défaite 3-2 contre l'Angleterre dans leur dernier match de poule. Une déception qui avait d'ailleurs entraîné des grincements de dents au sein d'une partie du groupe des joueurs. "Cette décision n'a rien à voir avec le résultat à La Haye", a toutefois assuré, samedi, le Néerlandais. "J'étais moi-même le premier déçu de cette défaite."

L’Association Royale Belge de Hockey se voit donc obligée de dire adieu à son coach néerlandais. La route vers Rio se poursuivra sans lui. "Je souhaite remercier de tout coeur Marc Lammers pour l’excellent travail que lui, son staff et ses joueurs ont accompli", a confié Marc Coudron, le président fédéral. "Il a permis à l’équipe de progresser de manière très importante ces dernières années, en instaurant un professionnalisme encore plus important au sein du groupe des joueurs. Il leur a inculqué une nouvelle mentalité, basée sur le principe des 365 jours : on est joueur de l'équipe nationale 365 jours par an, on se soigne 365 jours par an, on travaille 365 jours par an."

L’ARBH n’a, cela dit, pas dû réfléchir longtemps pour trouver un successeur. Jeroen Delmee, ancien capitaine de l'équipe des Pays Bas et coach assistant des Red Lions depuis plus de trois ans, était prêt à franchir le pas. Avec son jeune adjoint Philippe Goldberg, le Néerlandais, 41 ans, guidera désormais l'équipe nationale dans la poursuite de son ascension vers les sommets tout en assurant la continuité avec ses prédécesseurs.

"Je fais partie du staff depuis 2011. Durant ces trois années et demie, j’ai vu l’équipe faire un saut de la 13ème à la 4ème place mondiale. Notre 5ème place à la récente Coupe du Monde a été perçue par beaucoup comme une déception. Mais je suis persuadé que ce sera la meilleure leçon que nous aurons reçue en route vers les Jeux de Rio en 2016", a déclaré le nouveau coach national. "J’ai pleine confiance en le trajet que l’ARBH a initié direction Rio et baptisé "Push to the Podium" et je crois fermement aux capacités de cette équipe. Je remercie l’ARBH pour la confiance qu’elle a exprimé à mon égard et me réjouis de relever ce défi. Je sais ce qu'il nous manque pour réussir. L'équipe est jeune et la pression mentale a été trop forte à La Haye. Nous n'avons pas perdu contre l'Angleterre, mais contre nous-mêmes. Cette composante sera le facteur le plus important."

Le président Marc Coudron, pour qui le choix de Jeroen Delmee s'imposait "comme une évidence" a aussi exprimé sa confiance. " J’aimerais féliciter Jeroen pour sa décision de reprendre notre équipe messieurs en main en tant que T1. Jeroen a toutes les qualités nécessaires pour nous faire franchir les derniers pas vers la médaille à Rio. Et je suis persuadé que le hockey belge dispose, avec lui, Philippe Goldberg et les autres membres du staff, des personnes les plus qualifiées pour réussir les grands défis de l’avenir."


Curriculum Vitae Jeroen Delmee

Né le 8 mars 1973 (41 ans)

Etat civil : non marié, ensemble avec Janske Wijga (depuis 18 ans)

Enfants : 3 (Anne 6 ans, Kiki 3 ans, Eva 2 ans)

Domicile: Vught (NL), région de ’s-Hertogenbosch

Formation: HEAO Commerciële Economie à Eindhoven

· 20 ans de Hoofdklasse (MEP, Tilburg, Den Bosch, OZ)

o 2x champion national

o 2x Europacup II

o 1x Europacup I

· 15 ans en équipe nationale des Pays Bas

o 4 Jeux Olympiques (’96-’00-’04-’08)

o Médaille d’or en 1996 Atlanta et en 2000 Sydney, argent en 2004 à Athène

o Champion du Monde en 1998

o Champion d’Europe en 2007

o Gagné 6x le Champions Trophy

o 401 sélections internationales

o 2008 porte-drapeau pour les Pays Bas aux JO de Pékin

o Capitaine de l’équipe nationale des Pays Bas pendant 8 ans

· 2008 - 2010 coach assistant de l’équipe nationale Dames des Pays Bas

o Champion d’Europe en 2009

o 2nd à la Coupe du Monde en 2010 en Argentinië

· 2011 – aujourd’hui coach assistant de l’équipe nationale Messieurs belge

o 1er au Champions Challenge à Melbourne en 2011

o 5ème aux JO de Londres en 2012

o 2nd au Championnat d’Europe à Boom en 2013

o 5ème à la Coupe du Monde à Den Haag en 2014