Face à l'Australie, les Belges ont déjà validé leur ticket pour les quarts de finale avant même d'affronter l'Espagne et la Nouvelle-Zélande. Jusqu'ici, leur tournoi est tout simplement fabuleux.

Les Red Lions ont vécu une aventure insolite entre le village olympique et le terrain. Le chauffeur s'est perdu à plusieurs reprises. Au lieu de 25 minutes, le trajet a donc duré 1h20. Par conséquent, les Belges n'ont eu que 45 minutes pour s'échauffer avant ce match face à l'Australie.

Dès les premières minutes, les Belges monopolisaient la balle au point que les Aussies subissaient complètement le jeu. Après 2 minutes, Gougnard centrait déjà en direction de van Aubel au milieu du cercle. Sur une erreur de Luypaert, l'attaque australienne, qui pressait très haut à la 7e minute, touchait le pied de Vanasch.

Au fil des minutes, les champions du monde équilibraient les échanges sans être réellement dangereux dans le cercle. Côté belge, on peinait aussi à provoquer une occasion franche. Le mach était tactique et fermé. Sur un long flick, Dockier était bien servi, mais il n'avait pas anticipé la sortie de Charter jusqu'à l'extérieur de son cercle ! Les deux équipes affichaient l'ambition de partir dans un combat physique. Chacun accélérait un maximum le jeu en diminuant le plus possible les temps morts. A la 13e minute, Turner, qui jouera au Léo la saison prochaine, obtenait son premier pc à la suite d'une obstruction de Van Doren. L'Australie se prenait les pieds dans le tapis. A 7 secondes du mini break, Dockier armait une frappe cadrée qui était facilement détournée par Charter, présent sur la trajectoire.

Durant le deuxième quart-temps, Van Doren, sur la ligne des 25, voyait Briels dans le cercle qui déviait la balle entre ses jambes afin d'offrir un but à Cosyns sur un plateau d'argent. L'attaquant du Daring n'avait plus qu'à pousser la balle dans le but vide. L'Australie accusait le coup et se rendait coupable de déchets étonnants.

Dans la foulée, Turner and co ont mis sous pression la défense de Vanasch sans qu'une occasion ne se dessine réellement. Les Belges ont légèrement reculé. Pourtant, ce sont bien eux qui obligeaient Charter à détourner du gant un essai de Van Strydonck. Sur le contre, Denayer s'était retrouvé au tapis. L'arbitre ne bronchait pas. Aucune carte n'avait été brandie.

Grâce à une sortie finement jouée par Cosyns, les Lions se sont retrouvés dans le cercle en supériorité numérique. Le tir de Briels amenait le premier pc belge. Sur la combinaison, le tir de Boccard ne donnait rien.

A la 27e minute, une perte de balle de Truyens obligeait Vanasch a sortir pour shooter la balle.

A 63 secondes de la pause, un pied de Gougnard offrait un 2e pc à l'Australie. Vanasch détournait le sleep de Ciriello. Les 5 dernières minutes étaient compliquées pour les protégés de McLeod.

En première période, les Reds ont joué leur jeu sans complexe face à des Australiens moins précis et moins puissants que d'habitude. Le but de Cosyns n'avait rien d'un hold up.

La deuxième mi-temps démarrait avec un pressing australien. Les Belges jouaient fort bas sans réellement concéder d'occasion. Sur une accélération de Dwyer, Boccard lâchait un 3e pc à l'Australie. La frappe d'Ockenden finissait au dessus de la planche. Le but était logiquement annulé. Malgré un 3e quart-temps plus compliqué, les Belges conservaient leur avantage. Si les Australiens étaient de plus en plus précis dans leurs attaques grâce à Dwyer notamment, la défense tenait le coup. L'attaque n'obtenait plus rien. Les Lions proposaient moins de mouvement.

Pendant la carte verte de Gougnard, l'Australie forçait son 4e pc à la suite d'un kick de Dohmen. Le sleep filait à côté.

Les n°1 mondiaux forçaient de plus en plus les Belges à jouer dans leur 25. Le 5e pc australien devenait inévitable. Vanasch s'interposait devant Dwyer. Les Belges souffraient de plus en plus. Il restait 7 minutes. Dur dur. Denayer et Turner écopaient d'un bristol vert de 5 minutes. Physiquement, les Belges étaient cuits. Une sortie de défense de Van Doren donnait un peu d'air. Les Belges temporisaient un maximum. Il restait encore 4 minutes qui s'annonçaient infernales. Leur sang-froid était impressionnant. Quelle gestion !

Jeudi, le groupe A propose un match au sommet étonnant entre l'Espagne et la Belgique. Les Australiens figurent en 4eplace après 3 matches.


Belgique : Vanasch (8) ; Stockbroekx (8), Luypaert (7), Van Doren (8), Boccard (7) ; Dohmen (7), Denayer (7), Gougnard (7) ; Briels (7), Cosyns (8), van Aubel (7). Puis : Truyens (7), Dockier (6), Charlier (6), Van Strydonck (7).

Australie : Charter ; Dawson, Kwnoles, Deavin, Kavanagh ; Orchard, Ockenden, Beale ; Govers, Turner, Whetton. Puis : Dwyer, Ciriello, Gohdes, Swann.

Carte Verte : 46e Gougnard, 53e Turner, 53e Denayer

Les buts : 16e Cosyns (1-0)


Les réactions

Felix Denayer : « C'était un gros match qui partait dans tous les sens. Parvenir à garder nos buts inviolés contre l'Australie, c'est génial. On est peut-être un peu trop rentrés dans leur jeu en seconde mi-temps. On aurait dû faire tourner la balle et encore davantage dominer le match. On a beaucoup appris au niveau de la gestion de match avant les JO. Cela fait du bien car on a eu des hauts et des bas avant d'arriver. »

Loïck Luypaert : « On s'est battus comme des lions, les uns pour les autres. On a vu la véritable équipe des Red Lions. Quand on voit les cinq derniers matches face à l'Australie, on a jamais beaucoup d'occasions mais on a bien joué le coche, on a concrétisé devant. La défense a tenu le coup et Vincent (Vanash) a fait un gros match. On est bien dans notre tournoi olympique. »

Shane Mc Leod : « Cette équipe a fait beaucoup de chemin pour en arriver là. On s'approche de plus en plus de ce qu'on veut atteindre. J'ai vu des gars plus agressifs. On a essayé de pousser jusqu'au face à l'Australie et c'est très positif. »

 

Groupe A

Belgique – Grande-Bretagne 4-1

Australie – Nouvelle-Zélande 2-1

Espagne – Brésil 7-0

Grande-Bretagne – Nouvelle-Zélande 2-2

Brésil – Belgique 0-12

Australie – Espagne 0-1

Nouvelle-Zélande – Espagne 2-3

Brésil – Grande-Bretagne 1-9

Belgique – Australie 1-0


Classement (tous 3 matches)

1. Belgique 9

2. Espagne 9

3. Grande-Bretagne 4

4. Australie 3

5. Nouvelle-Zélande 1

6. Brésil 0