UCCLE Spectacle et suspense à Uccle où le Dragons a perdu tout espoir de participer aux play-off en s'inclinant face au Well. Les Anversois avaient pourtant entamé la partie brillamment. Après un premier avertissement sans frais venu du stick de Smilovici, Hopchet déflorait le score en combinant astucieusement avec Sheriff (0-1). La réaction du Well fut instantanée : Ruytinx mit fin à un cafouillage et rétablit la parité (1-1). Les Ucclois prenaient petit à petit le dessus sur leurs adversaires et cette domination se marqua dans les chiffres peu avant le quart d'heure lorsque J.Garreta transforma un pc (2-1). Inspiré par des frères Garreta en toute grande forme, le Well contrôla la suite de la première mi-temps sans toutefois trouver la faille. Dès la reprise, V. Van Elderen refit cracher du feu au Dragons en trompant Dupuis d'un tir croisé (2-2). A peine le temps de festoyer pour les hommes de Bert Wentink, Gaby Garreta passait par là et redonna l'avantage aux siens (3-2). L'Argentin fut à deux doigts de tuer le match deux minutes plus tard, mais son lob trouva la transversale de van Rijthoven. Kinnen et Butler eurent plus de réussite, et en moins d'une minute, renversèrent la tendance (3-3, puis 3-4). Las pour les Anversois, Gaby Garreta ne l'entendait pas de cette oreille et distilla un centre parfait pour Ruytinx qui n'eut plus qu'à poser la balle dans la cage adverse (4-4). La touche finale du «show Garreta» revint au cadet de la famille, Juan, qui donna la victoire au Well en propulsant un boulet sur pc (5-4). Après le match, Bert Wentink s'annonçait résigné quant à la course aux play-off. Au Wellington, Marcelo Orlando rayonnait. " Si nous avions joué de cette manière plus souvent, nous serions sûrement bien placés pour disputer les play-off, au lieu de lutter pour éviter les barrages..."

© Les Sports 2003