Le dernier match de la 3e journée de championnat s’est joué dimanche à Waterloo. Le club local recevait son voisin nivellois pour une rencontre capitale en vue d’échapper aux barrages. Et le Pingouin s’en est tiré avec bonheur au terme d’une rencontre gâchée par un arbitrage qu’on qualifiera gentiment de mémorable.

Huit secondes, c’est le temps qu’il aura fallu à Marie Vassart pour marquer ce qui est vraisemblablement le but le plus rapide jamais marqué en division Honneur. Les Vertes se reprenaient de ce moment d’inattention en dominant la première période. Après un tir sur le piquet de Stappaerts, Ronquetti égalisait à la 17e. Le Pingouin procédait par contre-attaque et Weicker marquait à la 27e suite à un cafouillage sur pc. Cinq minutes plus tard, Curbello croyait avoir marqué mais les arbitres annulaient le but. Partie remise puisque deux minutes plus tard, Delmée plongeait pour faire 1-3 alors que le Watducks s’était arrêté, croyant que M. Bonami allait siffler une faute évidente.

La reprise voyait les joueuses locales confirmer leur domination en obtenant 5 pc, sans résultat. Au contraire, Delmée allait planter le quatrième but de son équipe sur une jolie descente.

Gaëtan Defalque jubilait : "C’est une victoire importante. Raes au milieu et Danhaive à l’arrière ont joué un match d’enfer. Nous avons été enfoncés mais nous avons tenu le choc et nos contres ont été efficaces. C’est un gros progrès par rapport à la saison passée."

Du côté de Xavier De Greve, il y avait beaucoup de frustration : "Les arbitres ont sorti mes joueuses de leur match. Elles doivent apprendre à gérer ce genre de situations. Si notre fond de jeu est bon, il faudra montrer plus de conviction."

Le Wellington partage

La majeure partie de la journée de championnat s’était déroulée samedi. La confrontation au sommet entre le Wellington et le Braxgata s’était terminée sur un nul blanc qui a contenté tout le monde. Le Dragons a dû concéder le nul 2-2 face au White Star. Vouche sur pc et Goffinon ont répondu aux buts de Calderon et Smeets. L’Herakles a manqué de peu de revenir de sa visite à Louvain avec les trois points. Schreinenmaker avait ouvert la marque à la 37e, Comerma n’arrachant le nul qu’à la 68e sur pc. La Gantoise s’est offert une promenade de santé à la Rasante tout en ne marquant qu’à quatre reprises; les buts étaient signés Ringburg-Cornelis, Prost et Dubrulle (2). L’Antwerp est désormais seule en tête après sa large victoire au Beerschot 1-7. Struyck avait ouvert le score, Griskuté égalisant sur pc. Après le repos, l’Antwerp a profité de son meilleur physique pour s’imposer avec des buts de Gierts (3), Bouche (2) et Schlink.Ph. D.