Kampong - Herakles 6-0

Kampong : Harte, Janssen, de Ridder, de Vilder, Balk, Havenga, Kellerman, de Geus, Kemperman, Pieters, Phijffer, puis Lageman, Luijkx, van Battum et Roelofs.

Herakles : Timmermans, Haig, Prat, M. Donck, Puglisi, De Kerpel, Sarikaya, Van Stratum, Keusters, Jenness, Arana, puis Da Costa, Hottlet, V. Donck, Amorosini, Huybrechs et Devillé.

Arbitres : Mme S. Wilson (Eco) et M. P. Walker (Ang)

Cartes vertes : 23e de Vilder, 32e Van Stratum

Les buts : 1e Janssen sur pc (1-0); 16e Phijffer (2-0); 17e Janssen sur pc (3-0); 31e Phijffer (4-0); 39e Havenga sur pc (5-0); 45e Kellerman (6-0).

Il n'y a pas eu match dans cette confrontation entre Kampong, qu'on ne présente plus (champion d'Europe 2016, notamment) avec sa pléiade d'internationaux hollandais, et l'Herakles, tout auréolé de sa plantureuse victoire de la veille contre Arminen, mais qui a connu des lendemains plus pénibles.

En réalité, les Lierrois ne furent jamais dans le coup, puisqu'il ne fallut que 20 secondes à Kampong pour se créer un premier pc et l'expédier dans le but par Jip Janssen, entre les jambes de Timmermans (1-0). L'Herakles tint bon sans autre avarie jusqu'à la fin du premier quart-temps, mais sitôt remonté sur le terrain, encaissa un deuxième but sur un magnifique plongeon de Phijffer (2-0). Et lorsqu'à la minute suivante Janssen remit le couvert sur pc, on sut que les Lierrois étaient en train de vivre leur dernier match d'EHL cette saison.

Le troisième quart-temps fut quant à lui catastrophique, Timmermans devant encore se retourner trois fois, d'abord sur un très joli mouvement de de Ridder qui centra pour Phijffer en plein milieu de la défense (4-0), puis par Havenga sur pc, à nouveau entre les jambes de Timmermans (5-0) et enfin sur un cadeau incroyable de Puglisi alors qu'il restait... 2 secondes à jouer dans ce quart-temps.

Les Lierrois firent, selon la formule consacrée, de louables efforts pour sauver l'honneur et David Harte passa une après-midi bien plus agitée que le score ne semble l'indiquer. Il fallut notamment deux arrêts de Kemperman sur la ligne sur les pc hérakléens et une série de bons saves du gardien irlandais, notamment dans un face-à-face avec Hottlet, et pour le reste une déviation de Jenness juste au-dessus du but aurait mérité un meilleur sort.

Il n'y aura donc qu'un seul club belge à Pâques pour les quarts de finale, et ce sera le champion de Belgique, le Léo, directement qualifié pour ce stade de l'épreuve.