La sixième journée du championnat ne manquera pas de piment. Entre l'Ombrage, qui a une occasion de prendre son ou ses premiers points, le Waterloo Ducks, qui pourrait perdre ses premières unités, et trois derbies bruxellois et anversois, il y a en aura, en quelque sorte, pour tous les goûts, dimanche, sur les différents terrains synthétiques du pays.

La tête d'affiche se tiendra à Kessel-Lo, où Louvain accueillera Uccle Sport avec pour enjeu la deuxième place du classement derrière le Waterloo Ducks, leader avec une rencontre de moins. Les Universitaires restent sur une contre-performance au White Star, tandis que les Ucclois ont dilapidé un avantage de 2-0 contre le Dragons. C'est dire si les deux formations auront à coeur de se racheter.

L'autre rencontre phare se déroulera au parc de Brasschaat, où le Dragons, justement, recevra le Waterloo Ducks. Les Brabançons, grands favoris pour le titre, ont réalisé un sans-faute jusqu'à présent, même s'ils furent sauvés par le gong, ou faut-il plutôt dire le brouillard, il y a une semaine à l'Antwerp, tandis que les Anversois ont soufflé le chaud et le froid. Le Dragons, toutefois, est réputé pour se transcender dans les grandes occasions au point que les Canards pourraient y laisser quelques plumes.

Palpitant devrait également être le débat qui opposera, dans le bas du classement, l'Ombrage au White Star, deux équipes qui ont pour seul objectif le maintien. Les Woluwéens ont déjà inscrit la bagatelle de 10 buts mais ce joli rendement offensif ne s'est, jusqu'à présent, pas encore matérialisé en terme de points. Défaits la semaine dernière par le Wellington, ils auront une nouvelle belle occasion à saisir, dimanche, avec l'avantage du terrain, dans un match à six points contre les Everois, pour l'instant barragistes.

Les deux autres derbies apparaissent, sur le papier, plus disproportionnés. Vainqueur avec la manière de l'Orée, puis du Beerschot, le Léopold, champion en titre, devrait pouvoir continuer sa remontée vers le haut du classement lors de la venue du Wellington, l'avant-dernier. Arrêté dans son élan alors qu'il était parti pour créer la surprise contre le Waterloo Ducks, l'Antwerp devrait, de son côté, pouvoir prendre la mesure d'un Beerschot déforcé et quitter une place de barragiste où il n'a, vu son potentiel, rien à faire.

Enfin, au parc de la Dodaine, le Pingouin, où l'on craint une fracture de stress à la hanche pour Brulé, recevra l'Orée pour un match qui permettra à son vainqueur de clairement regarder vers le haut.

© Les Sports 2005