Hockey



Le Léo plus fort que l'Herakles et... la tempête (7-3)


Léopold : Henet ; De Kepper, Jo. Verdussen, Forgues, Eaton; Brunet, Thiéry, Cuvelier, Englebert, Zimmer, Degroote ; Puis Coisne, Baumgarten, De Trez, Muschs, A. Verdussen.

Herakles : Timmermans ; Hens, Haig, D. Leclef, Vasquez ; A. Leclef, M. Donck, V. Donck, Creffier, Agulleiro, De Kerpel ; Puis Huybrechs, Sanz, Hottlet, Duncan, Van Diest

Les arbitres : MM. N. Benhaiem et G. Boutte

Cartes vertes : 24e Agulleiro, 36e Zimmer

Les buts : 5e Zimmer (1-0), 32e Degroote sur pc (2-0), 44e Degroote (3-0), 48e Zimmer (4-0), 50e A. Verdussen (5-0), 57e Cuvelier (6-0), 62e Zimmer (7-0), 65e Hottlet (7-1), 67e Vasquez (7-2), 69e Duncan (7-3)


Premier quart 1-0

Le Léopold se rendait d'abord coupable de quelques pertes de balle sans conséquence avant cette belle interception et ce tir croisé en pleine lucarne de Tanguy Zimmer à la 5e minute (1-0). Le Léopold reprenait son jeu en équipe alors que l'Herakles peinait à se trouver sur le terrain lors de ce premier quart temps. Huybrechs profitait d'un bel avantage laissé par monsieur Benhaiem, mais son tir filait à côté à la 13e minute. Les gardiens observaient les débats à bonne distance.

Deuxième quart temps 2-0

Le Léo était furieux sur la faute qui amène le premier pc de l'Herakles à la 21e minute. Monsieur Benhaiem ne bronchait pas et maintenait sa décision. Dorian Thiéry bloquait le sleep de son stick après moins d'un mètre. Hottlet amenait le danger, mais sa passe en retrait traversait le cercle. Le vent redoublait de violence. Alors que Agulleiro pestait sur une carte verte, le Léo en profitait pour provoquer son premier pc à la 24e minute. Degroote ne pouvait sleeper à cause d'une glissade. Agulleiro débordait sur le flanc, mais il commettait la faute. Le match était assez décousu. L'Herakles perdait un joueur. Simon Vandiest, qui jouait son premier match en DH, quittait le club à la 27e minute pour rejoindre l'hôpital. On craignait une main cassée à la suite d'un coup sur le terrain. A la 32e minute, Degroote sleepait parfaitement côté stick. Sa feinte de corps était admirable (2-0). Le Léo faisait le break au meilleur des moments car le match perdait en intensité. Avant la pause, Cuvelier cadrait encore un tir.

Troisième quart 5-0

La 2e mi-temps reprenait avec du retard à cause des deux bâches qui étaient détachées partiellement. Zimmer prenait une carte verte alors que Germain Boutte montrait la faute dans l'autre sens. Le Léo était en colère. Les duels étaient musclés. Réduit à 10, le Léo ne souffrait pas à l'exception de Forgues qui prenait un tir puissant sur les doigts. Il restait sur le terrain. Degroote sprintait pour mettre la pression et plongeait sur une faute en imitant un plongeon de Neymar. Englebert provoquait le 3e pc du Léo. Son sleep était repoussé, mais il récupérait la balle et signait le 3e but du Léo qui était bien payé. Le vent souffait si fort que même le panneau publicitaire vissé sur le mur ne résistait pas. Zimmer signait déjà le 4e but d'un magnifique mouvement collectif. Baumgarten et Arthur Verdussen réalisaient le une-deux qui offrait ce plongeon victorieux à Zimmer. Jo Verdussen flickait sur une grosse moitié de terrain pour Cuvelier et Arthur Verdussen qui étaient seuls face à Timmermans. Cuvelier effaçait le keeper et offrait le but à Arthur Verdu (5-0). A la 51, l'Herakles recevait un pc. Henet s'illustrait à son tour. Le Léo jouait dans un fauteuil et se permettait des enchaînements comme à l'entraînement.

Quatrième quart 7-3

Le vent emportait le goal côté Timmermans. Le match reprenait quand même. Le Léo s'amusait. Cuvelier s'offrait même un 6e but d'un tir à bout portant. A la 59e , le Léo provoquait un autte pc. Muschs touchait la transversale. Un tir de Zimmer à la 62e minute passait dans un angle ultra fermé (7-0). Hottlet déviait un tir qui traversait le cercle (7-1). Après un cafouillage, Vasquez réduisait le retard à la 67e minute (7-2). Duncan profitait encore de l'absence du Léo (7-3).


Le Beerschot remporte une belle victoire en toute fin de match

Beerschot - Dragons 2-1


Beerschot: H. Verhoeven; M. Peeters, Bull, De Sloover, Bourg; Cabuy, Rossi, Caitlin; S. Verhoeven, Carson, Perez; puis Goudsmet, H. Peeters, Mortelmans, Van Der Iyssel et Duvekot

Dragons: Walter; Uher, L. Willems, Noblett, O'Donoghue; Denayer, Rubens, Thys; Van Aubel, T. Willems, Raes; puis Bakhuis, Geers, Shimmins, Lootens et Luyten

Les arbitres: MM. T. Bigaré et M. Pontus

Carte verte: 41e Denayer

Les buts: 19e Carson sur pc (1-0), 34e Raes (1-1), 68e Catlin (2-1)

Le premier fait de match était la sortie de Cabuy, qui poursuivait ensuite la rencontre. La première alerte venait de Bull qui alertait Perez d'un flat tranchant. L'ancien joueur de l'Orée débordait et remuisait en retrait, Van Der Iyssel tirait de peu à côté. Malgré des conditions guère clémente, les deux équipes jouaient vers l'avant. Le Dragons réagissait via Raes qui obtenait un pc. Le sleep d'O'Donoghue était stoppé par Bull, placé sur la ligne. Le Dragons poursuivait avec Denayer qui centrait mais personne ne deviait le centre du Red Lions. Les locaux se montraient aussi dangereux: Stanley Verhoeven récupérait une bonne passe, rentrait et tirait en revers sur Walter. S'en suivait un cafouillage qui ne donnait rien, sinon un dégagement pour les visiteurs. Le Bee poursuivait ses offensives. Bourg croisait sa passe pour Carson qui tirait en coup droit mais le gant ferme de Walter arrêtait l'envoi. Juste avant la fin du premier quart, Bull manquait son contrôle. Luyten jouait vite la sortie, débordait sur le flanc gauche et passait à Tommy Willems qui tirait en revers au dessus du but de Verhoeven.

Le second quart reprenait par une offensive des ours. Perez débordait bien à gauche et passait vers le centre. La balle arrivait chez Rossi jouait dans le cercle et touchait un pied du Dragons. Le premier pc du Bee permettait à Carson d'ouvrir le score d'un sleep puissant entre les jambes de Walter. Van Aubel jouait seul un coup-franc bord de cercle et centrait pour Willems qui tirait vers le goal mais sans danger pour le Bee. Caitlin recevait une passe de Marin Peeters et tirait mais Walter était à la bonne place. Juste avant la mi-temps, Van Aubel débordait le flanc droit centrait au point de stroke pour Raes qui égalisait. Action d'école du Dragons.

Le Dragons accélérait le rythme en début de troisième quart. Willems était l premier à se montrer dangereux. Puis Van Aubel tentait un flat qu'il croisait un peu trop. Les débats étaient équilibrés, avec des joueurs concentrés. Stanley Verhoeven tirait soudainement sur le haut du corp de Walter. Le gardien du Dragons était à la bonne place.

Le Bee obtenait en entrée de dernier quart son second pc. Le sleep de Carson prenait la direction de la lucarne. C'était sans compter l'intervention nécessaire de Walter qui deviait au dessus de son but. Après le vent, c'était la pluie qui si'invitait au match. Perez était heurté par Walter mais les arbitres laissaient le jeu se poursuivre. Même chose de l'autre côté lorsque Van Aubel centrait en retrait. Le défenseur du Bee et l'attaquant du Dragons se touchaient mais les arbitres ne bronchaient pas. Le Bee jouait rapidement une contre attaque. La balle arrivait chez Perez puis vers Caitlin qui tirait dans le but. Il ne restait que quelques secondes à jouer. Le Bee l'emporte sur le fil.


Domene casse les rêves de remontée du Brax sur le buzz

Orée - Braxgata 3-3


Orée : Thieffry, L. et S. Cole, Beckers, Lockwood, de Paeuw, Simar, Masson, Masso, Callioni, Domene, puis Branicki, Robbrecht, Sidler, Ferec et Willocx.

Braxgata : D. Van Rysselberghe, Loots, Luypaert, Clement, M. Van Rysselberghe, Baart, Van Biesen, Adriaensen, Briels, Inglis, Robinet, puis Magee, T. Biekens, O. Biekens et Hannes.

Arbitres : MM. T. Hennes et G. Uyttenhove.

Cartes vertes : 30e Inglis, 59e Beckers.

Les buts : 4e Callioni (1-0); 22e Inglis (1-1); 40e Luypaert sur pc (1-2); 53e Branicki (2-2); 59e Luypaert sur pc (3-2); 70e Domene sur pc (3-3).

Premier quart-temps : 1-0

Dans des conditions atmosphériques dantesques (bourrasques et pluie parfois abondante) le match démarre lentement. Dès la 4e minute Callioni profite d'une longue passe de Lee Cole pour battre Van Rysselberghe de près (1-0). Le Brax obtient un pc en réplique, mais sans succès. Au quart d'heure, un moment de flottement dans la défense oréenne ne peut être exploité par Robinet, qui rate complètement sa passe vers Inglis isolé.

Deuxième quart-temps : 1-1

Le Brax revient avec des intentions offensives bien affirmées et Inglis n'est pas long à égaliser d'une reprise de volée après 7 minutes. L'Orée obtient deux pc mais Van Rysselberghe lit bien les sleeps de Domene, avant de s'interposer sur une balle dangereuse de Callioni juste avant le repos.

Troisième quart-temps : 2-2

Obligé de gagner, le Brax accentue sa pression. Thieffry écarte un premier tir de Briels avant de concéder un deuxième but sur le 3e pc du Brax, converti par Luypaert (1-2). Sur la phase précédente, Lee Cole se blesse à l'arcade sourcilière et est évacué à l'hôpital où on lui pose 5 points de suture. Un troisième pc oréen n'a pas le succès escompté, pas plus que les deux suivants, Clement sortant à chaque fois très bien comme premier sorteur. Entre-temps, Callioni se heurte à Van Rysselberghe avant de manquer un centre de la droite. Il reste quelques secondes à jouer lorsque Domene parvient à centrer et Branicki à marquer dans un trou de souris (2-2).

Quatrième quart-temps : 3-3

L'Orée domine ce dernier quart-temps mais le Brax trouve la faille sur sa seule occasion, un quatrième pc converti à nouveau par Luypaert (2-3). L'Orée se déchaîne en fin de match, fait sortir son gardien, tire dans les filets latéraux par Robbrecht et obtient un dernier pc, discutable et discuté. Domene le tire et la balle est freinée juste avant la ligne par un défenseur, mais rentre tout de même dans le but (3-3).


Racing - Antwerp 8-0

3e Boon (1-0), 23e Charlier (2-0), 33e Boon (3-0), 46e Charlier(4-0), 50e de Chaffoy (5-0), 52e Garcia (6-0), 54e Ignasi (7-0), 64e Cayphas (8-0)

Gantoise - Daring 6-1

8e Dykmans (0-1), 21e Tolini (1-1), 43e Saladino (2-1), 55e Tolini (3-1), 56e Tolini (4-1), 67e Saladino (5-1), 68e Tolini (6-1)

Watducks - White Star 3-1

46e Pangrazio (1-0), 56e Van Bogaert (1-1), 61e Boccard (2-1), 67e Pangrazio (3-1)