La donne était claire avant ce match. Après les résultats enregistrés hier et le nul en la Pologne et la République tchèque, une victoire aujourd’hui face à l’équipe polonaise et la Belgique assurait sa place en division A.

Les Belges auraient pu finir à la 5e place, mais un but à la dernière minute des Tchèques face à l'Ukraine en a décidé autrement. Les Tchèques sont les 5e qualifiés. Les Belges peuvent encore espérer en fonction des résultats sur les autres continents. 

Pour ce match, Alexandre de Chaffoy changeait quelque peu sa composition d’équipe, associant d’entrée Dykmans, Simar et Zimmer. La Pologne présente un style de jeu guère spectaculaire mais peut compter sur une excellente défense et un bon pc. Les deux équipes ont comme meilleur résultat dans un euro indoor la médaille d’argent (En 1999 pour la Pologne, en 2017 pour la Belgique).

Les Belges étaient très appliqués en début de rencontre et restaient organisés. Le match n’était pas très emballant dans le premier quart. Simar ouvrait le score à la 9ème minute de jeu. Tom Degroote remontait la balle à gauche et passait à Dykmans. Celui-ci centrait directement vers Simar qui déviait dans le but. Peu de danger devant les cages de Gucassoff durant les dix premières minutes si ce n’est un pc pour la Pologne mais il était stoppé fautivement.

Le second quart débutait par un pc pour les polonais. Kasprzyck, le spécialiste maison le transformait. Dans les secondes suivantes, Simar redonnait l’avantage aux Red Lions. Zimmer jouait rapidement une faute et passait dans le cercle vers Philippe Simar qui se retournait et plaçait dans le plafond du but. Dykmans n’avait pas de chance, son envoi touchait l’équerre du but. Maraite enfonçait le clou en fin de première mi-temps. Degroote le mettait sur orbite et son tip-in allait se loger dans la lucarne du but. Dans la dernière minute, les Polonais gaspillaient des occasions franches. La Belgique menait 3-1 au repos après une première temps de bonne facture, sans doute leur meilleure mi-temps de ce tournoi.

De retour des vestiaires, la Pologne affichait un visage plus conquérant. Les débats s’équilibraient, Gucassoff devait sortir le grand jeu à plusieurs reprises mais il ne pouvait rien sur un pc de Kasprzyck qui inscrivait là son 10ème but du tournoi. Clairement, la Pologne prenait le dessus et égalisait via Kurowski.

Le dernier quart allait être décisif. Subol donnait l’avantage à son équipe mais Simar répliquait directement. La Belgique devait l’emporter pour se sauver. Pangrazio, capitaine exemplaire durant ce match récupérait la balle et isolait Dykmans dans le cercle. Le joueur du White star nous plaçait aux commandes. La Pologne jouait sans gardien, Simar en profitait pour donner de l’air aux Red Lions. Dykmans parachevait le travail et fixait le score à 7-4. Avec cette victoire, la Belgique assure son maintien. Elle peut encore se qualifier directement pour la coupe du monde si l’Ukraine gagne contre la République tchèque. Sinon, elle devra attendre de connaitre le nom du pays organisateur de la coupe du monde. S’il s’agit d’une nation européenne déjà qualifiée, une place se libèrera pour la Belgique.

Réaction Tanguy Zimmer : « Nous avons joué une excellente première mi-temps, il était temps de jouer à ce niveau. L’équipe a quelque peu été modifiée pour les deux derniers matchs et cela a bien fonctionné. Nous nous sommes faits peur dans le troisième quart mais avons remis les pendules à l’heure dans le dernier quart. Il était important pour le hockey indoor belge de se maintenir en division A. C’est désormais chose faite. Nous pouvons avoir de regrets au vu de notre prestation aujourd’hui car nos matchs précédents n’ont pas été d’un aussi bon niveau et aussi constant. »