La nation numéro un du hockey actuellement aura-t-elle la préséance pour organiser le Mondial ?

La Fédération internationale de hockey a révélé quels étaient les pays candidats à l'organisation de la Coupe du monde masculine, qui aura lieu durant l'été 2022 ou l'hiver 2023. Surprise, on retrouve la Belgique, championne du monde et d'Europe en titre, parmi ceux-ci. La fenêtre de l'été 2022 (du 1er au 17 juillet) serait alors logiquement préférée.

Nos concurrents sont la Malaisie et l'Inde (qui choisirait elle l'hiver 2023, du 13 au 29 janvier pour mettre en place le tournoi). Sachant que la Malaisie n'a pas énormément de poids et que l'Inde a déjà organisé la dernière édition (c'était entre novembre et décembre 2018, quand Arthur Van Doren, Tom Boon and co avaient été sacrés champions), le pays des Red Lions est en bonne position pour décrocher le gros lot.

Si tel était le cas, les sites d'Anvers et Gand seraient plus que probablement retenus. Tout comme Bruxelles, si la construction du stade national se concrétisait. Après avoir loupé l'Euro 2020 faute d'infrastructures correctes, le Mondial de hockey pourrait donc servir d'accélérateur dans cet épineux dossier.

Les candidatures pour l'organisation de la compétition féminine ont également été rentrées. L'Allemagne, l'Espagne (qui pourrait également s'allier avec les Pays-Bas), la Malaisie et la Nouvelle-Zélande sont sur les rangs.