Les Diables Rouges ont remporté leur dernier match de poule en venant à bout d'une bien faible équipe tchèque sur le score de 6 buts à 0. La Belgique accède donc aux demi-finales de ce championnat d'Europe de Manchester et se rapproche également un peu plus de son objectif avoué : Pékin 2008.

Voilà la Belgique à nouveau en demi-finale, qu'elle disputera vendredi contre les Pays-Bas, et donc encore en course pour une qualification olympique (il faut terminer dans le top 3).

Les Diables Rouges ont livré la partie que l'on attendait d'eux. Les hommes d'Adam Commens entamaient le match tambour battant et concrétisaient leur domination par deux buts d'entrée de jeu, des œuvres de Dohmen (1re) et Gucassoff sur pc (7e). La rencontre se jouait à sens unique, tant la supériorité belge était flagrante.

Les Tchèques n'opéraient que par contre-attaque mais ils manquaient de points d'appuis offensifs, et n'étaient guère dangereux. Alors que la qualité du match diminuait d'intensité, un nouveau pc belge permettait aux Diables d'atteindre leur premier objectif : mener 3-0 à la mi-temps, grâce un but de Luycx, l'homme aux quatre poumons.

Le début de la seconde période allait être une copie conforme de la première. Les Belges pratiquaient un jeu patient et intelligent, et même si les déchets techniques étaient plus nombreux que lors du premier acte, cela mettait néanmoins en péril la défense tchèque. Heureusement pour les Tchèques, le gardien Neusser sortait un grand match, réalisant 4 arrêts de toute beauté. Les Diables Rouges ne se décourageaient pas et s'appliquaient à l'image de Loïc Vandeweghe et de Dohmen.

Les buts étaient dans l'air. Ils commençaient à tomber avec ce même Vandeweghe sur rebond de pc (55e) et, quelques minutes plus tard, sur un bel envoi de Gucassoff sur pc (62e). A cinq minutes du coup de sifflet final, Dohmen y alla ensuite de son deuxième but du match (4e du tournoi) pour fixer le score à 6-0. Mission accomplie.