L'équipe belge féminine de hockey s'est imposée face à l'Espagne, 11e nation mondiale, au terme d'une rencontre très tactique et fermée lors de son troisième match du tournoi de qualification pour les Jeux Olympiques de Londres, mardi à Kontich.

Classées 5 rangs au-dessus de leurs adversaires, les Belgian Panthers ont bien entamé les débats menant 1-0 après seulement 1:30 de jeu grâce à une belle action de Jill Boon, ponctuée d'un tir de revers dans les filets. Menant par le plus petit écart au repos, la Belgique a souffert en début de deuxième période, Nadine Khouzam devant s'interposer à plusieurs reprises, notamment sur 3 pc, pour garder sa cage inviolée. Face au pressing ibère, les protégées de Pascal Kina eurent peu l'occasion d'à nouveau amener le danger dans le cercle adverse, hormis les dix dernières minutes.

Encouragées par un stade comble - quelque 3.000 personnes - les Belges reprirent possession de la balle, prouvant qu'elle étaient bel et bien capables de rejoindre leurs homologues masculins aux JO de Londres. Le deux derniers pc de l'Espagne avaient beau causer quelques frayeurs dans les rangs belges et dans le public, la Belgique conservait son avantage, gardant la première place du groupe à deux journée de la fin du round robin, dont les deux premiers joueront dimanche la finale.

Plus tôt dans la journée, l'Irlande avait battu le Mexique 5-0 et la Russie avait décroché ses premiers points face à la France en s'imposant 3-2. Dès jeudi contre les Françaises, 25èmes mondiales, les Panthères pourraient quasiment assurer leur place en finale, dont seul le gagnant obtiendra le sésame olympique, alors que l'Espagne et l'Irlande devraient se disputer le deuxième ticket de finaliste.