Hockey

L'image était furtive et n'attirait pas au premier regard.

Lors d’une promotion pour une campagne avec l'ONU contre la traite des êtres humains, les Red Panthers recevaient le ministre des affaires étrangères Didier Reynders. Parmi les joueuses, une figure inconnue : une joueuse qui n’était jamais apparue jusqu’ici parmi les 25 Red Panthers

L'énorme surprise

La joueuse n'était autre qu'Abigail Raye ex-joueuse du Wellington, de la Gantoise et évoluant actuellement au Dragons. La Canadienne de 28 ans portait bel et bien le maillot des Red Panthers et s'entraîne sur le terrain de Wilrijk avec les Belges. Raye compte 155 sélections avec le Canada : sa dernière apparition sous le maillot à la feuille d'érable date du 28 juin 2016 contre le Japon. Depuis lors, elle n'est plus remontée sur un terrain international.

Raye cherchait depuis un petit temps à se retourner vers l'Europe. La direction des équipes nationales a cherché à intégrer la joueuse et cette dernière a obtenu la nationalité belge : elle est d'ailleurs renseignée comme belge sur le site de la fédération internationale de hockey. Elle fait partie du noyau des participantes à la prochaine coupe d'Europe de Wilrijk. Elle n'était pas encore qualifiée pour jouer en Pro League. C'est donc un gros renfort que la Belgique a pu réaliser avec une joueuse au talent confirmé, alors que Niels Thijssen s'était séparé de Louise Cavenaile et Anouk Raes.

Abigail Raye ortera le dossard numéro 3.