Hockey

La Coupe (de Belgique) est pleine!

Serge Fayat

Publié le - Mis à jour le

La Coupe est pleine! C'est, malheureusement, le cas de le dire. Suite à la décision prise, cet été, par la Fédération de ne plus octroyer au lauréat de ticket pour la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe, l'épreuve risque fort bien de se dérouler désormais dans le désintérêt le plus complet.

`Nous avons voulu privilégier le vainqueur de la saison régulière en championnat ´, glisse Michel De Saedeleer, le directeur exécutif de l'ARBH. `Nous considérions ainsi un petit peu dommage qu'une équipe qui ait dominé toute la compétition pour échouer lors des play-off doive repartir les mains vides. Il est clair que l'intérêt que pouvait susciter la Coupe risque, de ce fait, de disparaître mais il fallait faire un choix.´

Un mythe, en tout cas, est probablement tombé. Organisée depuis 80 ans, la Coupe de Belgique avait toujours joui, jusque-là, de beaucoup de prestige auprès des clubs et des joueurs participants. Même s'il avait fallu attendre le début des années nonante pour que le vainqueur puisse bénéficier d'une place en Coupe d'Europe, la remporter représentait quelque chose dans la carrière d'un hockeyeur.

Aujourd'hui, ce ne sera sans doute plus le cas, d'autant que le lauréat ne touchera pas de compensation financière comme il avait été un moment suggéré. Le Beerschot, vainqueur à quatre reprises, a même choisi de poser un acte fort en décidant tout simplement de ne plus participer à l'épreuve.

`Désolé, confie le manager Patrick Goldberg. Une Coupe qui doit se jouer essentiellement en semaine ne vaut le sacrifice que s'il y a une récompense à la clef. C'est juste bon pour se blesser ou pour prendre des cartes. Mieux vaut, à la place, organiser un match amical contre une équipe hollandaise. Les plus jeunes, eux, disputeront s'ils le souhaitent la Coupe Campion, celle de la réserve, qui se dispute le samedi après-midi.´

On ne sait trop, à l'heure actuelle, si d'autres clubs décideront de lui emboîter le pas. Certaines personnes, en tout cas, n'hésitent pas à dire que si la Fédération, ou du moins divers de ses membres, avait voulu se débarrasser de la Coupe de Belgique, ils n'auraient pas agi autrement...

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous