envoyé spécial à mönchengladbach

Pendant que notre équipe A terminait sa préparation, notre équipe nationale des moins de 21 ans, amputée de quatre de ses meilleurs éléments sélectionnés en A (Gucassoff, Briels, Truyens et De Saedeleer) et d'autres en seconde session (Charlier, Cavenaile) a réussi un résultat retentissant en terminant deuxième du très huppé DKV Junior Trophy. Pour la petite histoire, la Belgique avait dû faire jouer ses relations pour être invitée à ce tournoi qui en était à sa 1re édition ; ce ne sera plus nécessaire l'année prochaine, l'invitation est déjà tombée !

C'est dire si nos Diablotins ont forcé le respect autour d'eux dans un parcours qui commença et s'acheva de manière identique, par une lourde défaite contre l'inaccessible Hollande (1-5 en poule, 1-7 en finale) mais qui leur permit au passage de prendre la mesure de la Malaisie (1-0), l'Angleterre (3-2) et surtout de l'Inde (4-3), dans une demi-finale franchement épique.

Simon Gougnard, qui fut au four et au moulin cet été (Champions Challenge, championnat d'Europe des -de 18 à Edimbourg et enfin ce tournoi) nous explique le parcours des Diables : "Les Hollandais sont plus forts que nous, dans le jeu et techniquement. Mais dans une finale, il y a toujours moyen de faire quelque chose, c'est pour cela que nous sommes un peu déçus du résultat. En venant ici, tout le monde aurait rigolé si on nous avait dit qu'on allait jouer la finale. Nous avons battu l'Angleterre, seule nation à avoir défait la Hollande, la Malaisie et l'Inde, en étant sous pression tout le match. J'ai apprécié mon expérience avec les A, mais c'est mieux de rester à mon niveau actuel et je me sens merveilleusement bien dans les équipes d'âge, -de 18 ou -de 21".

Maxime Vandersmissen expliquait, quant à lui, que la rencontre de la veille au soir contre l'Inde avait laissé des traces : "Nous étions un peu morts aujourd'hui, nous manquions de jus pour encore revenir après avoir été battus 2-0, mais nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait. Nous avons battu quelques-unes des meilleures nations du monde."

Quant à Marcelo Orlando, qui a écourté ses vacances pour succéder à Pascal Kina, il savourait sa semaine : "C'est la première fois que les -de 21 gagnent une médaille d'argent dans une compétition de niveau bien meilleur qu'un championnat d'Europe, et ce avec une équipe où un seul joueur est en dernière année. Avec la Hollande, nous sommes l'équipe qui a concédé le moins de pc. Les Belges doivent désormais croire en leurs capacités, car le talent existe. Il faut cultiver une attitude de gagnant et travailler la technique dans les clubs plutôt que les résultats."