En battant Uccle Sport ce samedi (3-0), la Gantoise aura été la grande bénéficiaire de cette dixième journée de championnat. S’alignant pour la première fois de la saison au complet (retour de Valérie Vermeersch d’Espagne et première titularisation de l’internationale sud-africaine Russel), les championnes en titre ont ouvert le score via Laurence Delmulle au cours d’une première période assez partagée. Lors du second acte, Valérie Herbert et Laure Denayer donnèrent la victoire définitive aux Gantoises malgré de vaines tentatives uccloises.

"On revient tout doucement chez les grands", s’enthousiasmait Kenneth Kesteleyn à la fin de la partie. "C’était un match clé, tout comme le sera la rencontre qui nous attend face à un autre club ucclois, le Léopold, la semaine prochaine. En cas de succès, on pourrait à nouveau rentrer dans le Top 4."

Une qualification pour le play-off final que peuvent désormais revendiquer sept équipes. Le Pingouin (battu de justesse 3-4 par le Léopold), Louvain (mangé par le Dragons 6-1) et le Victory (défait par le Wellington, suite à des buts de Valentine Van Vyve et de Morgane Vouche) lutteront, quant à eux, jusqu’au bout pour rester dans cette division d’Honneur. Avec un net désavantage pour le Pingouin qui n’a toujours pas engrangé la moindre unité depuis le début de ce championnat. En tête, le match entre l’Antwerp et le Braxgata a dû être remis suite à l’inondation du terrain. La lutte pour le play-off s’annonce âpre : derrière l’Antwerp, au-dessus du lot en ce début de saison, six équipes sont au coude à coude, puisqu’elles ne sont séparées que par six points. Gare au faux pas.