UCCLE SPORT

1-1

WAT.DUCKS

Alors qu'Uccle Sport est assuré de terminer premier de la phase régulière, le Waterloo Ducks était encore en lice pour éviter une place de barragiste et ainsi une session d'examens un peu plus sereine à sa kyrielle de jeunes joueurs. Pour cela, un excellent résultat était nécessaire sur le terrain du leader. A coeur vaillant rien d'impossible...

Le match débuta sur un bon ton avec des actions intéressantes dans les deux camps. Visiblement, Uccle Sport ne voulait pas gâcher sa fin de championnat. Mais les choses allaient se gâter par la suite. Est-ce à cause du soleil ? Mais l'arbitrage et les contacts se firent de plus en plus durs. Et c'est finalement une pluie, un comble !, de cartons jaunes qui allaient s'abattre sur la rencontre. Neuf, dont deux seulement pour le Waterloo Ducks. Mais surtout une rouge pour Robin Geens. Il est vrai que l'on ne traite pas un arbitre de voleur. Surtout quand on n'a pas de preuves... Score final 1-1 avec un but de Charlier pour les Merles et de Thibault De Saedeleer pour les Waterlootois.

Ce match me laisse un goût amer résumait Jacques Van den Balck, le président d'Uccle Sport. Cela devait bien se passer et tout a tourné au vinaigre. Finalement je perds deux joueurs: Robin Geens sur carte rouge et, plus grave, Philippe Stoupel qui s'est occasionné un claquage. De son côté Paul Van Laethem, coach du Waterloo Ducks, regrettait l'avalanche des cartes jaunes. Je trouve dommage que cela se termine comme ça... Stigmatisant sans doute un arbitrage difficile...

LA GANTOISE

2-1

LOUVAIN

Eclipsée par l'incroyable intensité qui régnait en tête du classement, cette rencontre opposant La Gantoise et Louvain méritait pourtant toute l'attention puisqu'une place de barragiste était en jeu. En cas de victoire des Gantois, Pascal Kina pouvait fêter le maintien dès cet après-midi. Et c'est bien ce qu'il a fait ! La Gantoise a remporté les trois précieux points de la victoire dans les vingt dernières minutes du match. J'avais un peu l'impression que les deux formations jouaient pour ne pas prendre un but expliqua le coach victorieux. Le match était très serré jusque dans les dernières minutes. Louvain allait en effet prendre l'avance à un quart d'heure du terme. Une avance de bien courte durée puisque, réduit à neuf pour deux cartes jaunes, le club louvaniste dut se retourner deux fois en deux minutes sur des buts des deux frères Vandeweghe ! Laissant ainsi s'envoler tous les espoirs d'éviter une place de barragiste...

WHITE STAR

3-1

MALINES

Le match qui opposait les deux dernières équipes du classement a tenu toutes ses promesses: on a assisté à une piètre rencontre que le White Star a dominée de A à Z. Même si ce fut Malines qui avait ouvert le score.

© La Libre Belgique 2002