La neige pourrait venir jouer les trouble-fête lors de ce week-end marquant la fin du premier tour d’un championnat qui a pris des allures un peu folles ces dernières semaines. L’annonce de premières averses hivernales sur le centre et surtout sur le sud du pays risque d’entraîner la remise du match Old Club - Racing, ainsi que de perturber d’autres rencontres.

Le match au sommet de cette onzième journée sera celui qui opposera, à Brasschaat, le Dragons à Uccle. Encore englués dans la lutte pour le maintien il y a trois semaines, les deux clubs ont ressuscité en alignant trois victoires, tandis que certains de leurs concurrents faisaient du surplace pour se relancer dans la course au play-off.

Les Anversois viennent, d’ailleurs, d’engager un nouveau coach afin de ne plus lâcher le bon wagon. Il s’agit de l’ancien international australien, Colin Batch, 50 ans, champion du monde en 1986, et entraîneur adjoint de l’équipe championne olympique en 2004. Les Brasschaatois ont carrément fait des émules puisque mercredi, l’Antwerp annonçait le limogeage du Néerlandais Piet-Hein Geeris, remplacé par Murray Richards.

L’Antwerp, il est vrai, n’a plus le droit à l’erreur après avoir déjà concédé cinq défaites, dont la dernière, à Uccle, fut la goutte qui fit déborder le vase.

Le club de Sint-Job n’est qu’à cinq points de la quatrième place occupée par l’Orée, qui risque de souffrir au Waterloo Ducks, mais il est retombé au huitième rang, ce qui signifie que tout autre résultat qu’une victoire contre le Pingouin serait jugé calamiteux.

La journée, du coup, pourrait être bénéfique pour le Léopold, cinquième, qui reçoit l’Héraklès, mais surtout pour Louvain, deuxième, qui accueille la Gantoise, et le Racing, troisième, qui se rend à l’Old Club, lanterne rouge. A condition, bien sûr, que le temps le permette