UCCLE Après la fin des hostilités, Patrick Goldberg, coach du Beerschot, se déclarait fort satisfait de son double week-end puisque son équipe avait conquis un point dimanche contre l'Antwerp et que lundi il avait récolté un point à Uccle Sport. Cette joute n'offrit pas beaucoup de buts, deux en tout bien que de chaque côté on ne ménagea pas sa peine. Il sied aussi d'ajouter que tant Moraux que Ide eurent des interventions de grande classe pour préserver leurs domaines respectifs de la violation.

Déjà, dès la 5e minute, le keeper ucclois dut avoir un subtil réflexe pour enrayer la non moins subtile déviation de Coens. Ensuite, ce fut le gardien visiteur qui fut inquiété par Tys et par Letier. John Goldberg forçait alors le 1er pc, mais il envoya la balle sur Moraux. Le jeu repartit alors dans le camp anversois où l'on assistait alors à une succession de quatre pc mais Ide se mit à nouveau en exergue. Après que le dernier rempart ucclois eut encore brillamment évité le pire, ses compagnons forcèrent leur 5e pc et cette fois ce fut le bon puisque Zembsch envoya la balle au fond du but (1-0). Ce fut le score à la mi-temps.

En lever de rideau du second acte, un nouveau pc ucclois faillit bien aboutir mais Van der Haeghe sauvait à même la ligne de but. La balle circulait bien et rapidement de part et d'autre et le Bee courait inlassablement après l'égalisation. Sa chance vint sur son 3e pc du jour. Au départ, il semblait ne pas être fort bien distillé et la balle voyagea quelque peu dans le cercle local pour voir Coens conclure victorieusement (1-1). Restait un but de Tys annulé pour tir hors cercle, et coup de sifflet final sur un partage logique.

© Les Sports 2004