Quand elle est descendue dans le hall de l'hôtel, Emilie Sinia ne pouvait cacher l'immense bandage à son pouce droit. Son doigt était immobilisé à cause d'une triple fracture à la dernière phalange. Elle a reçu une balle en début de match face aux Pays-Bas. D'ailleurs, elle n'est que très peu remontée sur le terrain par la suite. Malgré les antidouleurs, elle n'a pu jouer à son niveau. Pendant la rencontre, elle a même pris la direction du terrain 2 pour voir si elle pouvait encore serrer son stick. Immédiatement après la rencontre, elle a pris la direction de l'hôpital pour passer des radios. La fracture sans déplacement a été confirmée. 
Pour le moment, elle ignore si elle pourra rejouer lors du championnat d'Europe. Elle ne veut prendre aucun risque car fin octobre, les Red Panthers jouent un match capital pour la qualification olympique. 
Si elle devait déclarer forfait, elle ne serait pas remplacée. Le règlement de l'Euro prévoit qu'une joueuse blessée ne peut plus être remplacée quand le tournoi a démarré.