Sur les 7 premiers, seuls Gand et le Watducks ont pris 3 points lors de cette reprise dans le noir et la grisaille. Louvain et le Beerschot ont gaspillé une cartouche qui les condamnera à vivre sous pression jusqu’à la mi-décembre. Le Dragons a limité la casse au Léo, mais vit également avec le souffle du 9e dans le cou. Il ne faut pas s’y tromper. Seule la course à la 8e place revêt une importance majeure durant les 3 prochaines semaines. Le nom du 8e risque de varier à plus d’une reprise. 

Ce week-end, c’est le Braxgata, souvent malchanceux lors du début de campagne, qui a décroché la timbale en muselant une attaque du Racing bien trop timide. Les Rats s’enfoncent un peu plus. Il n’en reste pas moins que le classement reste illisible. Huit clubs sont candidats pour les 3 derniers sièges qui maintiennent l’espoir d’un titre. Hier, le grand vainqueur, c’est surtout le hockey qui a démontré qu’il était capable de respecter les règles draconiennes.