La Fédération Internationale de Hockey a profité du Champion's Trophy (tournoi opposant les nations classées de la première à la sixième place mondiale) à Chennai pour réunir son Bureau. Celui-ci a attribué l'organisation du Champion's Challenge, réunissant les nations classées de la 7e à la 12e place, à la Belgique.

C'est sans conteste une bonne nouvelle pour le hockey belge, toujours en quête d'une plus grande visibilité.

Marc Coudron est un président ravi: «C'est une énorme satisfaction. Il y a un certain temps que l'on nous disait que c'était quasiment fait mais aujourd'hui, ça l'est.» Les raisons de se réjouir sont multiples «Cela fait partie du développement de notre hockey. L'équipe nationale n'est pas assez présente en Belgique, les principales confrontations internationales étant organisées à l'étranger. Ce tournoi sera une excellente vitrine pour notre sport. Sportivement d'abord, puisqu'il s'agira d'une grande fête du hockey, proposant des confrontations d'un niveau que l'on voit rarement en Belgique. Au niveau de la formation ensuite car de nombreux «clinics» destinés tant aux joueurs qu'aux coaches ou aux arbitres seront organisés pendant la durée du tournoi. Commercialement enfin car il s'agit d'une occasion en or pour nos sponsors de faire connaître le sport qu'ils ont choisi de parrainer ».

Le projet retenu par la FIH repose sur le Braxgata où se déroulera le tournoi. Doté d'infrastructures démesurées pour un club de Division 3, ce qu'il ne devrait pas rester bien longtemps, le club de Boom est en pleine expansion. Comptant près de 700 membres, dont 53 équipes de jeunes, le club dispose actuellement de trois terrains synthétiques dont un «mouillé». De plus, ses membres ont prouvé leur capacité de mobilisation à l'occasion de la rencontre du 30 novembre dernier opposant l'équipe nationale aux Pays-Bas. De nombreuses contributions extérieures sont bien entendu nécessaires mais il est heureux de compter, dès à présent, sur une base solide.

Il reste toutefois un point d'interrogation de taille: la date à laquelle se déroulera l'événement. La semaine du 20 au 28 juillet 2007, proposée dans le dossier, ne convient pas à la FIH car elle coïncide avec la période des Panamerican Games (13-29 juillet 2007). Cette péripétie serait bien vite contournée si les instances internationales n'exigeaient pas une période de trois semaines entre chaque grande compétition, ce qui amène soit en pleine période d'examen, soit dans la période pressentie pour la Coupe d'Europe. Pour «Coco» Coudron, «Avancer le tournoi au mois de juin est impensable dans l'optique d'une fête du hockey rassemblant un maximum de spectateurs mais surtout si l'on veut avoir une équipe bien préparée. La mi-août me paraît plus propice mais nous devrons discuter avec la fédération européenne, pour accorder nos agendas. «

Une discussion qui ne saurait tarder vu l'enthousiasme généré par cette annonce.

© Les Sports 2005