DRAGONS: Van Rijthoven, Van den Broek, Collignon, Paternottre, Hopchet, X. Van Elderen, Stumpe, Gierts, Smilovici, Laruelle, V. Van Elderen; puis Yekeleer, Gerard.

LÉOPOLD: Van Beneden, S. Charlier, Dustin, Zembsch, Denis, Enderlé, de Chaffoy, Herman, Buisset, Houssein, C. Morau; puis Dewever, Lebrun, Ruysschaert.

ARBITRES: MM. Stappaerts et Uyttenhove.

CARTES JAUNES: Zembsch et Smilovici.

LES BUTS : 5e Collignon (1-0), 27e Denis sur pc (1-1), 32e de Chaffoy sur stroke (1-2), 38e S. Charlier (1-3), 41e X. Van Elderen (2-3), 44e Stumpe (3-3), 70e Collignon (4-3).

WAVRE Jouée sous un soleil de plomb, la Supercoupe mettait au prise deux des meilleures équipes du défunt championnat, à savoir le Dragons, champion en titre, et le Léopold, vainqueur de la Coupe de Belgique. Au-delà de son enjeu symbolique, cette rencontre était considérée comme un véritable test à la veille du championnat.

C'était également l'occasion d'inaugurer le nouveau terrain du sympathique club de La Raquette, situé à Wavre. Seul bémol de la rencontre, les nombreuses absences des deux côtés. Le Léopold, privé de huit titulaires (les cousins Toussaint, Verdussen, Pille, Deneumostier,...) avait choisi de faire confiance à la jeunesse en lançant dans le bain des joueurs formés au club tels Lebrun, Ruysschaert ou encore Dewever. Ce manque d'expérience se fit ressentir dans les premières minutes, et c'est le club anversois qui se montra le plus dangereux. Dès la cinquième minute de jeu, Collignon exécuta un magnifique raid solitaire et alla tromper calmement Van Beneden, le substitut de Deneumostier (1-0). Peu à peu, le Léopold stabilisait les échanges, et Houssein, un des nouveaux transfuges, fut à deux doigts d'égaliser. Le Léo dut attendre la 27e minute et un pc transformé par Denis pour y parvenir (1-1).

Cinq minutes plus tard, les Bruxellois prirent même les commandes, via un stroke de De Chaffoy (2-1).

Renversement après la pause

Dès l'entame de la seconde période, les hommes de Vincent Van Gucht pensèrent avoir fait l'essentiel grâce à un but signé Stéphane Charlier (3-1).

Mais le Dragons rugit de façon fulgurante et revint en moins de cinq minutes via X. Van Elderen et Stumpe (3-3).

La fin de match s'annonçait passionante et les spectateurs neutres se regalèrent. Les deux équipes eurent tour à tour l'occasion de tuer le match, mais tant de Chaffoy que X. Van Elderen manquèrent de réussite en phase de conclusion. Finalement le but de la victoire tomba dans les arrêts de jeux et sur un véritable coup du sort. Collignon tira en force sur le stick de Denis, la balle décolla, et Van Beneden, aveuglé par le soleil, ne put empêcher cette dernière de rentrer tout doucement dans sa cage (4-3). La première coupe de la saison prit ainsi la direction d'Anvers. Le coach Bert Wentink restait pourtant les deux pieds sur terre. «

Cette rencontre était une bonne remise en condition, une semaine avant de débuter le championnat. Je connaîtrai cependant mieux la véritable potentialité de l'équipe après l'arrivée de mes... trois Irlandais. Si Sheriff est retournée dans son pays, Steven Butler ( tour défensive et tireur de pc, NDLR) revient en effet parmi nous, de même que l'avant-centre de l'équipe internationale Irish et un défenseur. Notre objectif sera dès lors de jouer les play-off... ». Et de confirmer son titre de champion?

© Les Sports 2003