En quart de finale, les Anversois ont été battus 2-1 aux shoot-out (duels 1 contre 1 face au gardien) face aux Anglais de Reading, après un partage 2-2 (mi-temps: 1-1) à la fin du temps réglementaire et des prolongations.

A la fin d'un premier long round d'observation, les hommes de Colin Batch encaissaient un but paraissant évitable dans la dernière minute du 1er quart (17e). Les joueurs de Brasschaat bénéficiaient néanmoins d'un peu de chance pour rétablir l'égalité durant la 2e période (4e). Une balle anversoise était touchée du pied par le capitaine des champions d'Angleterre, Rhys Joyce, et trompait son gardien, remettant le Dragons dans la partie.

Le match était prêt à basculer d'un côté comme de l'autre durant les deux derniers quarts. La situation semblait cependant se débloquer avec un goal anglais sur suite de pc à la 4e du dernier quart, mais Renaud Pangrazio parvenait in-extremis à éviter l'élimination à quarante secondes de la fin du temps réglementaire.

Le score restait inchangé au terme des deux fois cinq minutes de prolongations, la décision tombant finalement de façon dramatique au dernier des trois shoot-out de chaque équipe. Alors que la marque était de 2-1 en faveur de Reading, Loïc Vandeweghe voyait son goal de revers refusé par l'arbitre en raison d'un dépassement des huit secondes autorisées. Une décision contestée par le Dragons, mais qui n'était ensuite pas modifiée par le juge à la vidéo.

En demi-finales, dans un lieu encore à déterminer, Reading affrontera le samedi 11 juin le vainqueur du match entre les deux équipes néerlandaises de Bloemendaal et d'Oranje Zwart. L'autre demi-finale verra s'opposer les Néerlandais d'HGC aux Espagnols de Club de Campo.