Dinamo - Dragons 0-3

Dragons : Leroy, Verdussen, Luypaert, Van Doren, Celis, Denayer, Rombouts, Maartens, van Aubel, Saeys, Cobbaert, puis Peeters, M. Dubois, Iglesias, Peremiquel et Rubens.

Arbitres : MM. V. Ilgrande et T. Lingg.

Cartes vertes : 13e Celis, 17e Maqsood, 30e Nikolaev, 43e Rombouts.

Les buts : 26e Iglesias (0-1), 32e Luypaert sur pc (0-2), 62e Rombouts (0-3).

Après leur courte défaite face au Campo Madrid, le Dragons se devait de réagir face aux Russes du Dinamo Kazan. Très concentrés (ou paralysés par l’enjeu), les joueurs anversois paraissaient crispés à l’échauffement. "Au départ" , soulignait Emmanuel Leroy, le gardien du Dragons, "nous n’étions pas très confiants. Hier, nous avons joué sans ambition ni passion" .

Qu’à cela ne tienne, une quarantaine de supporters anversois sont venus à la rescousse de leurs joueurs fétiches. Durant tout le match, ils ont chanté, crié et ont presque fait trembler les murs du Stade olympique de Barcelone, situé juste en face.

Jean Willems, le coach anversois, le répétait hier : ses joueurs devaient débuter leur deuxième match en EHL de façon appliquée, ce qu’ils avaient manqué de faire la veille. Le message du coach était visiblement passé. Le Dragons a directement pris le jeu à son compte, à l’image d’un Florent van Aubel qui a arraché aux Russes un nombre incalculable de balles. "Aujourd’hui, l’état d’esprit de l’équipe était parfait. On s’est battu les uns pour les autres et nous avons prouvé aue nous avions le niveau de l’EHL", a indiqué l’attaquant du Dragons.

Concentrés et créatifs, les finalistes de la dernière édition manquaient cependant d’efficacité. À force de pousser leurs adversaires dans leurs retranchements, le Dragons mis les Russes à genou grâce à un très bel effort personnel d’Iglesias et un pc canon de Luypaert. "Dans un match comme celui-ci, les pc sont très importants car il est difficile de se crér des occasions face à une équipe qui défend à onze", expliquait l’auteur du second but. "Mon goal a certainement permis à l’équipe de tuer le match".

2-0 à la pause, les supporters anversois se sont permis de se réaprovisionner en pintjes pour anticiper la fête. Ils ne se sont pas trompés : le Dragons commençait la deuxième mi-temps comme il avait fini la première. Toujours très défensifs, les Russes ne se sont créés aucune occasion réelle. Pire encore, ils ont laissé quelques mètres de liberté à Rombouts qui n’en demandait pas plus pour inscrire le troisième goal de la partie. Jeu, set et match : le Dragons poursuivra son aventure européenne.

Aujourd’hui, les joueurs et le staff reprennent le chemin de la Belgique à midi, avant de se reposer et de préparer la suite de la saison. "Nous avons repris confiance pour la suite du championnat belge. Nous avons l’ambition de récupérer la première place" , s’est réjoui Manu Leroy. Ph. V.