Disputée par un temps épouvantable, qui rappelle tristement que l’ARBH ne veut à aucun prix jouer en juin pour des motifs surannés, la 9e journée a été très favorable aux visiteurs : ceux-ci ont raflé pas moins de 16 des 18 points mis en jeu !

Bonne nouvelle pour le Beerschot qui passera les fêtes de fin d’année à une très inattendue 1e place. Les Ours ont continué à surfer sur la dynamique du succès en affrontant un Léo qui, lui, est dans la situation exactement inverse. Personne n’attendait les Sud-Anversois en aussi bonne position, à commencer par eux-mêmes. Le conte de fées continue et leur vaut un titre de champion d’automne un petit peu tiré par les cheveux, puisqu’on n’a joué que 9 journées et non 11, mais qui perdurera trois bons mois...

Deuxième, et autre club invaincu depuis le début du championnat, le Dragons n’a pas fait le détail face à une autre vieille gloire du hockey belge, Uccle Sport : victoire 1-6. Le quatuor de tête est complété par le Waterloo Ducks, dont la remontée au classement a été interrompue par l’autre club européen, Louvain, qui en avait grand besoin. L’attaque si prolifique des Canards est restée pour une fois muette. Et par le Racing, vainqueur plus net que le score ne l’indique dans son derby au Wellington : 3-4, mais c’était 1-4 à 5 minutes de la fin...

Place maintenant à l’équipe nationale qui, réconfortée par le retour du Stick d’Or, va au devant d’une mission difficile mais pas impossible dans la banlieue de Buenos Aires...