Braxgata – Léopold 2-1

Braxgata : D. Van Rysselberghe ; Loots, M. Van Rysselberghe, Luypaert, Hannes ; Van Biesen, Baart, Adriaenssen ; Robinet, Inglis, Briels ; Puis Clément, Magee, O. Biekens, T. Biekens, Van Steerteghem

Léopold : Henet ; Russell, Forgues, Jo. Verdussen, Eaton ; Brunet, Thiéry, Poncelet ; Cuvelier, Lemaire, Degroote ; Puis Englebert, A. Verdussen, Baumgarten, De Trez, De Kepper,

Les arbitres : MM. L. Dooms et N. Benhaiem

Cartes vertes : 18e Thiéry, 42e Baart, 61e Inglis

Carte jaune : 43e Thiéry

Les buts : 28e Russell sur pc (0-1), 35e Luypaert sur suite de pc (1-1), 65e Luypaert sur stroke (2-1)


La première percée venait du stick de Cuvelier sur un contre à la 2e minute. Son centre transperçait le cercle. Sur une excellente passe de Thiéry, Degroote provoquait le premier pc. Le sleep de Russell était détourné. Sur la suite de pc, David Van Rysselberghe était impeccable. Le début de match était à l'avantage du Léopold qui contrôlait mieux la balle. Chaque équipe tentait de presser haut sur les sorties de défense. Sur trois déviations en un temps, Manu Brunet recevait la balle dans le cercle. Il tirait trop haut à la 11e minute. Pour un coup de stick, Dorian Thiéry prenait une carte verte ce qui le mettait en colère.

Alors que Thiéry venait de remonter au jeu, Degroote provoquait le deuxième pc du match. Russell laissait la balle à Degroote dont l'envoi était cadré. Luypaert offrait le 3e pc sur un dégagement raté. Russell sleepait sur Van Rysselberghe. Sur la phase suivante, Briels réveillait Henet. Le deuxième quart était plus sous contrôle des deux côtés. Le Léo forçait déjà le 4e pc. Jo Verdu venait vite chez le coach pour voir l'option. Van Rysselberghe était impeccable sur le sleep de Russell et sur le tir puissant de Thiéry. Le Léo recevait un 5e pc pour une faute de 5 m dans les 25. Russell voyait son sleep filer dans le but. Cuvelier, qui filait seul en contre, la jouait collectif avec Degroote qui levait la balle trop haut dans le cercle. Le Brax recevait un pc pour une faute dans les 25 lors de l'ultime seconde de la mi-temps. Sur une phase confuse, Luypaert envoyait une mine sur la suite de la pc.

Après la pause, Russell réceptionnait sur le point de stroke un très long flick et plongeait dans son élan, mais sa balle filait à côté. Le Léo poussait sur l'accélérateur. Baart voyait vert. Pour un coup de stick, Thiéry sortait 5 minutes. Tobi Biekens héritait de l'occasion la plus nette à l'entrée de cercle, mais il ne parvenait pas à tirer. Pendant la sortie de Thiéry, le Léo ne souffait pas vraiment. Poncelet s'illustrait dans le cercle, mais son centre n'aboutissait pas. En fin de 3e quart, le Brax prenait un léger ascendant. Dorian Thiéry amenait deux bonnes balles dans le cercle, mais personne n'en profitait. Arthur Verdussen était proche du 1-2, mais sa déviation filait à côté. Le Léo poussait de plus en plus. Inglis prenait une verte. Un centre de Cuvelier à la 62e ne trouvait aucun stick bruxellois. Sur la remontée au jeu d'Inglis, l'International jouait intelligemment pour provoquer le 2e pc. Le sleep de Luypaert était arrêté fautivement sur la ligne. Le stroke était converti par Luypaert. Il ne restait plus que 5 minutes. 

Racing - Gantoise 3-3