Hier, le Léopold est reparti de Kessel-Lo avec ce qu’il était venu chercher : les trois points. Il ne fallut que cinq minutes aux hommes de Mika Van Cutsem pour prendre la tête du match et ne plus jamais la lâcher. Grâce à un pc tiré par Martin Vanderborght, remuant durant la partie, le Léo a, dès l’entame de match, fait le plein de confiance dans un duel précieux en vue du play-off.

Contraint de gagner pour rester dans le quatuor de tête, le Léopold ne s’est pas contenté de gérer cet avantage. Peu avant la mi-temps, Sadones, à peine monté au jeu, trompa Leroy qui, entre-temps, avait sorti le grand jeu pour maintenir à flot un navire louvaniste qui prenait l’eau de toutes parts. Nullement à l’abri, les Bruxellois revinrent sur le terrain animés d’excellentes intentions qui se concrétisèrent par un troisième but signé Toussaint. Groggy, les Louvanistes, très peu inspirés, réagirent sur pc via Quemada. On se mit même à penser à un retournement de situation lorsque Denis vit jaune quelques minutes plus tard. Même en supériorité numérique, les dauphins du Watducks au classement ne montrèrent rien. Pire, Denis se fit pardonner en assénant le coup fatal à la suite d’une erreur défensive de Louvain. Servi par Pliester, Denis crucifia Leroy. Pour la petite histoire, Pangrazio, moins en verve qu’à l’accoutumée, scella le score à 2-4.

"Mes joueurs ont respecté les consignes en première période avant de faire preuve de combativité en seconde, analyse Mika Van Cutsem. Louvain a été décevant. Nous méritons cette victoire." Et John Verdussen de compléter : "Louvain est passé à côté de son match. Notre tactique était la bonne. Maintenant, il faudra être régulier."

De l’autre côté du terrain, les mines déconfites en disaient long sur la déception. Déception plus liée à la manière qu’au résultat. "Depuis la trêve, nous cherchons notre rythme, confiait Manu Leroy. L’absence d’Audry Renaer nous fait mal. Certains joueurs n’évoluent pas à leur place. Le puzzle est très complexe. Des jeunes sont lancés dans la bataille". Fabrice Bourdeaud’hui ne masquait pas la réalité : "Nous devons nous reconcentrer. Techniquement, nous avons été très mauvais. Un off-day total."

Avec six points en trois jours, le Léopold est prêt à s’attaquer au Watducks ce week-end