Le Léopold devait se méfier de lui-même pour ne pas se faire dépasser par le White Star. L’Amicale Anderlecht devait prendre 1 point pour être sûr de sa 4e place. Et le Racing devait gagner deux fois en espérant que l’Orée ne prenne au maximum qu’un seul point, cela pour éviter la descente. Enfin la Gantoise devait prendre un point pour être sûre de son maintien.

Léopold-Waterloo Ducks 5-2

Tout le monde était au poste au Léopold à l’exception de Pokorny. Même topo au Waterloo Ducks, où seul manquait Wilbers ; les U21 étaient présents après leur retour d’Australie avec les Young Red Lions. Le Watducks manquait quelque peu de rythme et de synchronisation et le Léo en a profité pour prendre les devants, menant 3-0 à la mi-temps. Zimmer (2), Degroote sur pc (2) et Capelle alimentaient un marquoir tandis que Boccard et Van Lierde atténuaient l’écart à 3-1 et 4-2. Une victoire aisée pour les meneurs et la moitié du chemin vers le titre honorifique en ligne.

Gantoise-Racing 4-8

C’était la rencontre à ne pas perdre pour le Racing ; une défaite signifiait la descente en Nationale 1. Le suspense ne durait pas longtemps et les Ucclois étaient menés à la mi-temps 1-5, avec 3 buts d’Esquelin et les autres de Vanwetter et Deplus. Le score passait même à 1-7 à la 30e minute sur un pc de Dubois. Dans les 8 dernières minutes, les Ucclois se mettaient à jouer plus structuré et de Sousa, Cayphas et De Mot ramenaient le score à 4-7. Vanwetter fixait le score à 4-8. Mission accomplie pour les Gantois qui se maintenaient sans difficulté.

Racing-Léopold 1-5

Le derby ucclois était grand intérêt, si ce n’est pour le Léo qui voulait garder sa première place. Il faudra 6 minutes à Baumgarten pour tromper la défense du Racing et deux minutes de plus pour que Capelle fasse 2-0. Pourtant le Racing s’était mis en tête de faire le jeu, avec un Cayphas très vif et combatif. Mais dès que le Léo accélérait, la balle « rentrait » ; à la 14e minute par Englebert et à la 16e à nouveau par Baumgarten ; Cuvelier à la 27e inscrivait le numéro 5 et Hallet à la 34e surprenait Henet. Fin du parcours du Racing en division Honneur. Et première place assurée pour le Léopold.


Waterloo Ducks-Gantoise 5-6

Cette rencontre ne revêtait plus beaucoup d’intérêt, si ce n’est pour le Watducks qui devait peaufiner ses mécanismes, avec le retour de Van Oost et de Ghislain. Et puis également pour le plaisir de jouer. Et ce fut le cas. Dès la première minute, Maraite trompait Dubois d’un angle très fermé. A la 6e minute, ce fut au tour de Van Lierde de s’illustrer : sur un pc gantois, le joueur arrêtait une balle aérienne sur la ligne. Deux minutes plus tard, il plantait le 2-0. Le Wat’ était à l’aise. Mais il ne se méfiait pas assez de Maurice Dubois qui sur la gauche trompait Burnotte à la 10e. A la 14e, même phase et la Gantoise revenait à égalité. Le doute s’installait d’autant qu’Esquelin convertissait un pc à la minute suivante. A la 17e minute, 3 buts se suivirent : Willems sur pc (3-3), Hellin (3-4) et Neyts (4-4).
La seconde mi-temps fut passionnante et la Gantoise reprenait les devants avec un nouveau but d’Esquelin à la 25e. Capelle égalisait à la 27e. A la 35e, on croyait que la Gantoise reprenait l’avantage sur pc : but, stroke ? Finalement, les arbitres redonnaient pc et là, l’envoi aboutissait au-dessus. Ce n’était que partie remise et Esquelin donnait la victoire aux Gantois à la 38e minute.
Dans la situation du moment, la Gantoise devenait 4e et accédait donc à la demi-finale : qui aurait pensé cela ! La seconde partie de l’après-midi, qui s’annonçait en principe sans intérêt, voyait l’Amicale Anderlecht dans l’obligation de prendre un point, soit au White Star, soit au Baudouin.

Orée-Baudouin 3-2

Match pour le plaisir remporté de toute justesse par l’Orée face à un Baudouin volontaire. Le Baudouin retourne en Nationale 1. L’Orée, qui était montée, réussit à se maintenir en décrochant la 6e place du classement.
Amicale Anderlecht-White Star 3-5
L’Amicale n’a pas réussi à assurer sa place dans le top 4, battu par le White assez logiquement.

White Star-Orée 7-6

Portes ouvertes pour cette rencontre entre Bruxellois, sans autre pour le White Star que de préparer la demi-finale. Le White a essayé des structures de jeu, dont certaines sans gardien, ce qui fait que les Everois ont encaissé plus qu’ils n’auraient dû. Au final, une victoire de justesse du White.
Baudouin-Amicale Anderlecht 1-8
C’était donc contre ses voisins et amis du Baudouin que l’Amicale Anderlecht devait prendre le point qui l’amènerait en demi-finale. Il n’y a pas eu de surprise et les Anderlechtois ont battu largement les Dilbeekois. Les Gantois auront donc été demi-finalistes entre 14.30hr et 18.50hr.

Classement : 1. Léopold 37 pts (+53), 2. White Star 36 pts (+29) 3. Waterloo Ducks 26 pts (+24) 4. Amicale Anderlecht 21 pt (+7) 5. Gantoise 19 pts (-1) 6. Orée 14 pts (-14) 7. Racing 7 pt (-46) 8. Baudouin 3 pt (-52)