La recontre entre le Léopold, troisième et La Gantoise, cinquième, sera l'affiche de la journée. Sans Pille, suspendu pour abus de cartes jaunes, le champion en titre aura à relever le `Gand´ face à un adversaire qui reste sur trois victoires et un nul.

Louvain et le Dragons, qui ont également le vent en poupe, devraient poursuivre leur marche en avant à l'occasion de la venue de l'Orée et du Wellington. Les Woluwéens, en effet, sont toujours privés de plusieurs titulaires et nagent en plein doute suite à leur partage dimanche dernier au Relax. Les Ucclois, eux, sont particulièrement tributaires des états d'âme des frères Garreta.

Le Waterloo Ducks, le leader, et l'Antwerp, sixième, devront pour leur part se méfier de leur rencontre face au Beerschot et à Uccle Sport. Respectivement septième et huitième du classement, ces deux clubs, se sont attaché récemment les services d'un nouveau coach dans l'espoir de provoquer un déclic salutaire. Louis-Carl Speleers a remplacé Joop Kolen il y a dix jours, mais sa présence au bord du terrain contre l'Héraklès n'avait pas encore provoqué le choc psychologique souhaité. Etienne Tys, lui, a été rappelé à la rescousse cette semaine suite à la démission d'Alain Geens.

`On m'avait prévenu qu'il y avait eu des problèmes, glisse le nouveau coach du Beerschot, mais j'avoue que je n'en ai pas constaté le moindre. Nous aurions toujours dû battre l'Héraklès, mais cela ne s'est malheureusement pas produit. Je suis persuadé qu'il suffirait d'un succès dans un match spectaculaire pour générer l'étincelle.´

Appels de Waterloo et Uccle

`Il m'est difficile de pouvoir brosser un portrait de la situation vu que je viens à peine de reprendre l'équipe en mains, explique de son côté Etienne Tys. Nous avons tout juste disputé un match amical à Oranje Zwart jeudi et sans nos blessés. Dans un premier temps, je vais surtout tâcher d'opérer un recentrage sur les grandes valeurs de l'équipe auxquelles les joueurs n'avaient plus souscrit. J'ai l'avantage de bien connaître le groupe. Maintenant, il faudra voir si la mayonnaise prend. Je reste, en tout cas, admiratif devant le travail d'Alain...´

Le Waterloo Ducks comme Uccle Sport ont annoncé qu'ils faisaient appel des suspensions infligées à l'Australien Webster, à Alexandre Letier et à Alain Geens dans le cadre des incidents qui émaillèrent la rencontre du dimanche 13 octobre dernier. Les sanctions dépassant quatre journées, les appels ne sont pas considérés comme suspensifs, ce qui signifie que les deux joueurs ne pourront être alignés ce week-end.

Enfin, l'Héraklès partira largement favori suite à l'hécatombe de blessés qui s'est abattue sur le Relax. Le club lierrois devrait en profiter pour remporter sa deuxième victoire et se donner un petit peu d'air dans le bas du classement...

© Les Sports 2002