Les Nivellois ont décroché une victoire méritée sur le terrain ensoleillé des Woluwéens. Il était temps pour eux de faire décoller leur compteur bloqué à une unité depuis le début du second tour. L'Ombrage, pour sa part, a raté une occasion de se détacher d'un de ses concurrents pour la montée. Au regard du match, il n'y a pas eu photo entre les deux adversaires du jour bien que le score final puisse laisser penser le contraire. Il est vrai que le Pingouin patienta jusqu'à la 61e minute de jeu, et un but d'Olivier Jacob (2-4), pour se mettre à l'abri d'un éventuel retour de l'Ombrage. L'ouverture du score fut même à mettre à l'actif des joueurs visités. Guillaume De Volder, avec l'aide d'un défenseur nivellois, surprit le jeune gardien international, Vanasch (1-0). Gilles Jacob remit les pendules à l'heure sur pc à la 25e (1-1) avant que Max Bertrand lui emboîte le pas juste avant le repos (1-2). Michel parvint tout de même à remettre, contre le cours du jeu, les Bruxellois dans le parcours (2-2). Max. Bertrand décida alors de passer la surmultipliée. Il ponctua un impressionnant raid par une frappe qui ne laissa aucune chance au portier woluwéen (2-3). L'Ombrage n'eut ensuite plus les ressources nécessaires pour inquiéter le Pingouin qui termina la rencontre dans un fauteuil.

AMICALE-OLD CLUB 3-4

Les Anderlechtois ont raté le coche en gaspillant un avantage de trois buts conquis lors du premier quart d'heure de la partie. L'Old Club est, en effet, revenu de loin ! Après avoir bu la tasse d'entrée de jeu, suite à un doublé de Tilkens et un but d'Olivier Antoine, les Liégeois se sont serré les coudes et ont redoublé de concentration pour recoller au score juste avant la mi-temps. Klimovich fut le premier à sonner le réveil des Sang et Marine en inscrivant à la 20e minute de jeu un pc (3-1). Yannick Domken se mit ensuite en exergue en inscrivant à son tour un doublé (3-3). L'Old Club pensa alors avoir fait le plus dur en revenant au score mais c'était sans compter sur le courage de l'Amicale qui lui donna du fil à retordre jusqu'au coup de sifflet final. Heureusement pour les Liégeois, Dewert avait fait 3-4 à la 46e. Le pressing anderlechois dans les ultimes minutes de la partie ne changea pas la donne.

UCCLE SP.-WELLINGTON 3-2

Le Well est parvenu à faire douter le favori de cette série, auteur d'une prestation de piètre qualité. Menant rapidement 3-0 grâce à des buts de Ph.Stoupel, Cosyns et Boon, les Merles se sont ensuite reposés sur les lauriers. Le Well, plus incisif en seconde période, parvint par l'entremise de Muylaert et Deltour à réduire l'écart à une unité. Le derby n'évolua plus par la suite. Le Well aurait certainement mérité une issue plus favorable.