Tout est encore possible à deux journées de la fin du deuxième tour du championnat ! C'est la conséquence du peu de constance dans les prestations affiché par les différentes équipes amenées à lutter pour le titre. Le suspense pourrait même perdurer jusqu'au dernier week-end en cas de victoire de l'Antwerp contre l'Héraklès et de partage ou de défaite du Léopold au Waterloo Ducks.

C'est ainsi une bien bizarre fin de saison à laquelle l'on assiste. Louvain, qui caracolait en tête, ne parvient plus à gagner. Le Dragons, qui le talonnait, est en train de perdre toutes ses écailles. Le Waterloo Ducks, qui pataugeait, pourrait encore accrocher la première place. Et l'Antwerp, champion en titre, risque fort de ne pas être en demi-finales !

Seuls le Léopold et l'Héraklès semblent, en fait, évoluer plus ou moins à leur niveau, ce qui pourrait permettre au club bruxellois d'accrocher la dernière place de demi-finaliste à laquelle il n'aurait sans doute osé rêver en début de championnat. Les Ucclois comptent pour l'instant cinq points d'avance sur l'Antwerp, mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils soient déjà qualifiés en raison de leur nombre pléthorique de matches nuls. Le plus vite sera dès lors le mieux pour le Léopold, qui se déplacera au Watducks. C'est que dans le même temps, l'Antwerp pourrait en profiter pour mettre la pression en battant l'Héraklès, qu'il a étrillé 1-9 (!) au match aller, et est déjà éliminé. Le problème, en réalité, pour les Anversois du Nord pourrait se situer lors de la dernière journée, où ils défieront un Dragons qui espère reprendre du poil de la bête, dimanche, à Louvain.

Le Léo, quoi qu'il en soit, à tout intérêt à ne compter que sur lui-même...

© La Libre Belgique 2008