Le Wadu a fait plaisir à ses nombreux supporters ayant profité du dernier sursaut estival pour assister... en terre bruxelloise au derby brabançon entre Waterloo et Nivelles. En effet, on a eu droit à une pluie de buts en faveur des Waterlootis. Le résultat final est cependant trompeur car la victoire des Canards n'a pas été aussi facile que cela à se dessiner. Au repos, le score de 2-1 ne laissait d'ailleurs pas présager une telle issue.

Le but d'ouverture tomba sur pc à la 8e minute de jeu par l'entremise de J. Garreta (1-0). Le Pingouin ne laissa ensuite que très peu d'espaces au Watducks. A la 27e, les Nivellois recollèrent au score. Fayt d'un flick subtil lança sur le flanc Maxime Bertrand qui, après avoir crocheté son adversaire, s'engouffra dans le cercle et aligna C.De Greve (1-1). La joie du buteur fut, hélas, de courte durée. Victime d'un claquage, il dut quitter le terrain. Le Wadu réagit immédiatement par J.Garreta qui toucha du bois. Ce n'était que partie remise pour l'Argentin. Décalé par Dohmen sur la gauche, il décocha une frappe croisée puissante au fond des filets (2-1).

Au retour des vestiaires, J.Garreta, qui semble retrouver la forme, remit le couvert sur pc cette fois (3-1). Le Pingouin n'abdiquait pas encore. Gilles Jacob, également sur pc, faisait 3-2 à la 39e. Il fallut attendre une dizaine de minutes pour voir un nouveau but tomber. Celui-ci vint du stick de Luycx qui profita d'une perte de balle de Dewever pour crucifier Vanasch (4-2). Le tournant du match arriva à un quart d'heure du terme. Profitant de leur supériorité numérique (Van Hove ayant écopé d'une jaune), Fayt dévia un coup franc dans la lucarne du but de De Greve. Fayt ? Pour les arbitres c'était un joueur de Waterloo qui avait touché la balle. Ils annulèrent donc le goal. Cette décision contestable coupa les jambes des joueurs d' Etienne Tys pour qui: "Il y a eu 2 matches, celui plutôt équilibré avant ce but injustement annulé, et celui qui suivit cette décision".

Il n'y eut ensuite plus qu'une seule équipe sur le terrain, le Wadu enfilant les buts à la pelle dans les derniers instants de la partie. Luycx, Th. De Saedeleer et Van Hove salèrent avec beaucoup de plaisir l'addition à 7-2.