BRUXELLES Les derniers verdicts sont tombés : le Wellington accompagnera le Pingouin la saison prochaine en seconde division et La Rasante et l'Antwerp joueront les barrages. Les Uccloises avaient pourtant leur destin entre leur stick, mais les filles de Marcelo Orlando n'ont pas résisté au collectif de la Gantoise (3-1). Au même moment, l'Antwerp réussissait l'exploit d'aller battre le Dragons dans son antre de Brasschaat (3-4), assurant du même coup sa survie parmi l'élite. Le manager du Wellington, Jean Brooke, se montrait extrêmement déçu par le déroulement de la journée. "Nous avons dominé dans le jeu, mais la Gantoise s'est montrée plus efficace devant le but. Notre sort dépendait, dès lors, du résultat de l'Antwerp. La mauvaise surprise provenant de Brasschaat nous a accablés. Ce n'était vraiment pas prévu... Si on analyse l'ensemble de la saison, je pense qu'il nous a manqué de l'efficacité offensive. Nous avons assez mal géré la longue trêve hivernale, et les filles ont montré trop de relâchement à l'entraînement en fin de saison. Dans un championnat où - à part le Dragons et Uccle, en haut du tableau, et le Pingouin, dans le bas - toutes les équipes se tenaient de très près, cela s'est payé au comptant. Nous sommes en pourparlers avancés avec le successeur de Marcelo Orlando, et l'accord devra être officialisé la semaine prochaine. L'objectif est, bien sûr de remonter le plus rapidement possible".

Le Parc s'est, quant à lui, extirpé des barrages en revenant avec les trois points de son déplacement à la Rasante (1-2). Les autres matches : Léopold - Victory 4-1 et Uccle - Pingouin 6-3.

© Les Sports 2005