Les Belges s’en sortent bien !
© Demaret

Hockey

Les Belges s’en sortent bien !

Jean-François Jourdain

Publié le - Mis à jour le

Les Belgian Lions sont passés à côté de la catastrophe dans leur deuxième match contre l’Autriche. Leur score de 3-0 ne reflète pas la partie. Mais qu’importe finalement, vu que l’Angleterre a accroché l’Allemagne 4-4 dans l’autre match de la poule : il faudra donc battre mercredi la Perfide Albion pour se qualifier en Coupe du monde. Les Belges peuvent même dire merci aux Allemands d’être revenus de 2-4 dans les dix dernières minutes, autrement il aurait fallu gagner par 3 buts d’écart, autrement dit mission impossible.

Tout comme les Anglais la veille, les Belges atteignirent le repos sur le score de 1-0. Mais les plus belles occasions avaient finalement été pour Proksch qui, parti en contre après 10 minutes, tira à côté de l’objectif, puis perdit son duel avec Van Rysselberghe juste avant le repos. Les Belges obtinrent quatre pc en vain. Peu avant la demi-heure, Jérôme Dekeyser sur un effort personnel parvint tout de même à trouver la faille dans le rideau défensif adverse (1-0). On pensait que ce but allait libérer les Belges, d’autant qu’à la minute suivante, un tir de Luycx aboutit quelques centimètres à côté. Mais les décisions parfois ahurissantes de l’arbitre hollandais Bruning - systématiquement défavorables aux Belges - contribuèrent à ce que ce ne soit pas le cas. C’est ainsi qu’il exclut temporairement Alexandre De Saedeleer pour une faute aussi bénigne qu’involontaire. Heureusement, le directeur du tournoi en jugea également ainsi et ne suspendit pas Chouchou pour mercredi !

On espérait que le physique belge allait faire la différence à la reprise. On se trompait. Bien au contraire, les Lions concédèrent un pc que Proksch expédia sur la transversale. 4 minutes plus tard, l’égalisation sembla acquise lorsque Buchta obtint un stroke pour l’Autriche, mais A. Stremitzer l’expédia à côté !

Encore deux fois réduits à dix pour des peccadilles, les Belges faillirent à nouveau concéder le but égalisateur avant d’émerger en fin de match. Luycx, à la conclusion d’une combinaison Dekeyser-Truyens, puis Dekeyser sur pc, comme la veille, sauvèrent un succès flatté.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous