Apres les trois revers enregistrés depuis le début de l’euro indoor, la Belgique se devait de l’emporter contre l’Ukraine pour encore espérer se maintenir en division A.

Le match commençait on ne peut plus mal puisque les Ukrainiens inscrivaient les trois premiers buts de la rencontre après un doublé de Kovalenko et un but de Diachenko. Dykmans et Philippe Simar répliquaient et la Belgique était menée d’un but à la fin du premier quart. Yasinskyi redonnait deux buts d’avance à l’Ukraine mais Simar, rageur, répliquait et plantait un doublé en quelques secondes. Le score était de 4-4 à la mi-temps. Le troisième quart-temps était à peine entamé que Dykmans portait les siens aux commandes mais l’Ukraine revenait au score puis prenait les devant dans la rencontre. Sur le gong du 3ème quart, Degroote égalisait. Luppa trouvait la faille en tout début de quatrième quart. Dos au mur, les Indoor Red Lions réagissaient et inversaient complètement et définitivement la tendance. Zimmer, Maraite, Dykmans et Simar permettaient à la Belgique de remporter sa première victoire dans cet euro indoor sur le score spectaculaire de 10-7. Il faudra impérativement gagner demain matin contre la Pologne. Les clés du match seront la capacité de la Belgique d’être constant, de gommer les petites erreurs qui lui coutent cher depuis le début de la compétition. Ils ont dû trop souvent courir derrière le score. La Belgique a des qualités offensives mais doit sans doute mieux s’appliquer défensivement pour ne pas se retrouver en difficulté.

Philippe Simar, l’un des hommes de la rencontre avec 4 buts retenait la victoire et le retour de son équqipe : « Nous sommes satisfaits de la victoire surtout car elle nous permet de rester dans la compétition. Je retiens surtout notre réaction lorsque nous avons été menés 3-0 après avoir mal commencé. Nous sommes revenus au score et avons fini par tuer le match en fin de rencontre. Nous étions déçu après notre défaite de ce matin contre la République tchèque. Lors du briefing de ce match, nous avons discuté avec le groupe et cela a été bénéfique. On a pu voir que nous avions beaucoup d’implication, de physique lors de ce match contre l’Ukraine. Nous devrons l’emporter demain contre la Pologne et ferons tout pour y arriver ».