Soixante points pour l'un, 144 buts marqués pour l'autre : les chiffres qu'arborent cette saison les montants de division 3 sont impressionnants. En temps normal, ils devraient suffire à assurer un cavalier seul d'un bout à l'autre du championnat. Et pourtant, tant Woluwe que l'Amicale Anderlecht n'ont pas eu droit à l'erreur jusqu'à la dernière journée et ont été obligés de gagner leur dernière rencontre. C'est dire que leurs dauphins respectifs, le Parc et la Rasante, sont à peine moins valeureux.

Champion en points absolus (19 victoires et à peine trois matches nuls), Woluwe a cependant dû attendre l'avant-dernière journée et sa victoire sur le Parc pour être sûr de son fait. Il restait aux satellites oréens à s'imposer à Namur, 3e au classement, dimanche dernier. Ce qui fut fait sur le score de 1-5. «Avec l'aide de deux ou trois renforts, encore inconnus, nous aimerions éviter les barrages la saison prochaine. Pour l'heure, nous essayons de faire resigner Patrick Hermans comme coach» ignale Harry De Herdt, le boute-en- train de l'équipe, auteur du 4e but. La saison prochaine, la saison commencera par un derby drève des Brûlés...

L'Amicale Anderlecht arbore un autre chiffre incroyable : 144 buts marqués. Au sommet du palmarès, deux joueurs se partagent 30 buts : Olivier Tilkens et Christophe Degryse. «Nous pouvons remercier Huy d'avoir infligé à notre concurrent direct, la Rasante, ses deux seules défaites de la saison , observe le président Jean-Jacques Conreur. Nous aimerions nous renforcer et récupérer nos anciens joueurs qui sont partis ailleurs, mais ceux-ci se plaisent tous bien dans leur nouvel environnement. Notre noyau est plus fort qu'il y a deux ans, mais il manque de largeur. Une chose est certaine : comme coach, Pierre Vernimmen cédera le relais à Pierre Pissart, qui était son adjoint jusqu'ici». La lutte pour le maintien en division 2 s'annonce plus indécise que jamais !

© Les Sports 2003