BRASSCHAAT Les esprits du Léo étaient apaisés à la fin de la rencontre même si l'entraîneur adjoint de Bob Maroye, Vincent Van Gucht ne pense pas que tout est gagné d'avance. "La saison va être longue avec la Coupe d'Europe et celle de Belgique. Pour ce début de saison, on essaye de doser nos entraînements´. De son côté, le clairvoyant coach du Dragons Bert Wentink reste très philosophe. Content d'avoir Sherrif et Butler comme pilier dans son équipe, il pense que `ce match contre le Léopold n'est pas décisif. On a eu un problème avec le physique, mais de toute façon il faut savoir que de la2 e à l'avant-dernière place au classement rien n'est joué. Les places seront chèrescette année! Toutes les équipes sont capables de surprendre´. L'histoire ne dira évidemment pas qui seront, selon lui, ces deux équipes extrêmement éloignées . On suppose juste que le Dragons, renforcé par la venue de ses deux joueurs irlandais, se voient davantage dans le haut du panier. Deux joueurs qui ont d'ailleurs déjà laissé des traces dans la mémoire des belges.

© Les Sports 2002