Nouveauté pour les futurs Jeux olympiques: huit des douze équipes en lice disputeront la phase éliminatoire.

C’est officiel : huit et non plus quatre nations s’extirperont des poules. Au sein de la fédération belge, cette initiative en a surpris certains. “Modifier ainsi la structure est inédit. L’ancien modèle était beaucoup plus difficile puisqu’il fallait se classer parmi les deux premiers de la poule pour jouer les demies. Avec cette formule, il faudra se classer au pire quatrième d’un groupe de six pour continuer l’aventure”, soulignait Denis Van Damme, responsable de la communication à l'ARBH.

Établis sur le classement mondial, les groupes des prochains Jeux Olympiques de Rio n’ont pas révélé de surprise. Suite à leur statut de dauphins lors de la finale de la prestigieuse World League, les Belges sont remontés à la cinquième place lors du dernier référencement publié par la FIH. Et ce sont les Kookaburras australiens, premiers mondiaux et archi-favoris de l’épreuve, ainsi que la Grande-Bretagne, qui avait éliminé nos couleurs lors de la dernière Coupe du monde, qui se dresseront sur la route des Lions en vue d’accéder aux quarts.

“Sans doute que l’autre groupe avec l’Allemagne et les Pays-Bas aurait été plus aisé”, soulignait Marc Coudron, président de la Fédération belge. Un avis que ne partage pas tout à fait le buteur de l'équipe nationale Tom Boon. “Pour moi, c’est mieux de se retrouver dans le groupe le plus relevé”, nous confiait l’artificier du Racing. “L’objectif est de se classer parmi les deux premiers de la poule afin d’éviter les deux gros morceaux.” Et donc, potentiellement de jouer l’Argentine ou l’Inde, deux formations que la bande à Dohmen a croisées lors de la HWL. “À chaque fois, ils nous ont posé des problèmes et nous ne sommes parvenus qu’à l’emporter sur un petit but d’écart. À part le Brésil (Ndlr : qualifié d’office), toutes les équipes sont compétitives. Cela s’annonce chaud et très intéressant”, poursuivait Marc Coudron. Après une trêve des confiseurs bien méritée, les Lions reprendront l’entraînement début janvier avant de s’envoler pour un stage de plus de deux semaines en Afrique du Sud où ils devraient affronter notamment l’Irlande et le Canada.

Les poules des JO de Rio

Poule A : Belgique (5), Australie (1), Grande-Bretagne (4), Nouvelle-Zélande (8), Espagne (11) et Brésil (32).

Poule B : Pays-Bas (2), Allemagne (3), Argentine (6), Inde (7), Irlande (12) et Canada (14).

Les quatre premières équipes de chaque poule disputeront les quarts de finale. Le premier du groupe A sera opposé au quatrième du B, le second du A au troisième du B, etc.