Pays-Bas - Belgique 2-2 (s/o 3-1)
Pays-Bas : Blaak, Balk, Janssen, van der Weerden, Bakker, van Ass, Schuurman, de Wijn, Pruijser, Brinkman, Kemperman, puis Hertzberger, de Geus, de Mol, Blok, van Dam et Croon.
Belgique : Vanasch, Boccard, A. Van Doren, Luypaert, Hendrickx, Denayer, Gougnard, Wegnez, van Aubel, Boon, De Kerpel, puis Kina, Dockier, Charlier, Dohmen et De Sloover.
Arbitres : MM. D. Barstow (Ang) et B. Göntgen (All).
Cartes vertes : 43e Wegnez et de Wijn; 57e Brinkman.
Le but : 35e  De Kerpel (0-1); 52e van Ass (1-1); 53e Hendrickx sur pc (1-2); 56e Janssen sur pc (2-2)
Shoot-outs : Hertzberger (1-0); Denayer (1-1); Brinkman (1-1); Wegnez (1-1); Kemperman (1-1); van Aubel (1-1); van Dam (2-1); Van Doren (2-1); Croon (3-1)

Le match ne tarde pas à démarrer avec un pc hollandais dès la 8e minute pour un kick de Luypaert.  Mais le tir de Jip Janssen passe à côté du but.  Dans l'autre camp, les Belges répliquent avec un petit numéro de jonglerie de van Aubel pour Gougnard.  Dos au but, celui-ci remet en retrait pour Dohmen qui canonne, mais Blaak a un réflexe miraculeux.  Une phase saluée avec beaucoup d'enthousiasme par le public.  Ce sont les deux seules occasions du premier quart-temps.  Visiblement, les deux équipes - qui se connaissent par coeur, rappelons-le - essayent de se concéder le moins possible.

En vue de Tokyo les Belges s'exercent à seize - cette fois c'est Briels qui prend place dans la tribune, au match précédent c'était Dockier. C'est Denayer qui porte le brassard de capitaine.
Le jeu reste rapide mais sans beaucoup d'occasions.   A la 22e sur un coup franc de Dohmen, Blaak anticipe bien en se jetant sur la balle juste avant Charlier.  Deux minutes plus tard les Belges obtiennent leur premier pc par Gougnard qui force un kick.  Mais le premier sorteur hollandais Schuurman se jette dans la trajectoire de Hendrickx.  A cinq minutes du repos Brinkman échappe à Hendrickx mais son centre ne trouve personne à la réception.  A cent secondes du repos, Boon profite d'un moment d'inattention adverse pour servir Dockier, mais un défenseur hollandais sauve spectaculairement et... correctement.  A la mi-temps donc, toujours pas de but dans ce duel de haut niveau.  Les Belges ont tiré six fois au but, nos voisins du Nord une seule fois.

Jusqu'ici, le match n'est pas sans rappeler la finale de la dernière Coupe du monde : du bon hockey mais pas de but.  Mais à la 40e minute, un but curieux arrive.  Mauvaise passe de De Sloover récupérée par un Hollandais dans l'axe mais Boccard se précipite, lui arrache la balle alors que toute l'équipe hollandaise monte et lance De Kerpel dans le dos de la défense, qui en profite (0-1).

Le but change évidemment la physionomie du match.  Les Hollandais se découvrent et les Belges forcent un deuxième pc.  Mais les Bleus protestent à la vidéo et le font annuler, la balle n'étant pas considérée comme dangereuse en fin de compte.  Et voici les Hollandais dans notre camp, intervention jugée fautive de Van Doren et pc pour les Hollandais ! Au tour des Lions de protester.  Et ils ont à leur tour raison.  Que de tactique !

Le jeu s'envenime et alors que de Wijn vient de commettre une faute (sifflée à sur Van Doren, Wegnez pousse le coupable qui tarde à dégager.  Les deux joueurs sont exclus pour seulement deux minutes.

Il reste un quart d'heure et tout nous dit que ce ne sera pas le plus facile de l'histoire des Red Lions.  Pourtant, lorsque Kina s'échappe après un contrôle un peu lâche et sert De Kerpel, on passe près du 0-2.  A la minute suivante Hendrickx commet un kick et c'est pc pour les Hollandais mais ceux-ci  butent sur la fameuse bosse du terrain qui avait déjà ennuyé les Belges dans le match d'ouverture.  La chance est passée.

Retour dans l'autre camp.  Centre de Kina, personne pour reprendre.  Dix minutes encore.  Les Hollandais prennent de plus en plus de risques.  C'est bien normal.  Et une perte de balle de Dockier permet à Brinkman de servir van Ass qui bat son presque homonyme..  Tout est à refaire (1-1).

On remet la balle en jeu et la Belgique obtient un pc.  Contesté à tort par les Bleus qui perdent leur droit à la vidéo.  Et croyez-le : Hendrickx marque ! (1-2).

La fin de match est épique, évidemment.  Le public pousse.  Vanasch arrête un tir de Brinkman et l'arbitre allemand siffle pc.  Janssen vise à côté.  Cinq minutes.  A nouveau pc pour les Hollandais déchaînés.  Et cette fois Janssen égalise (2-2).  Que d'émotions ! Ces deux équipes se tiennent vraiment de très près.  Et une fois de plus, ça va se jouer aux shoot-outs.

Et là, pas de doute, ce soir les Oranje étaient les plus forts.  Wegnez prit une fraction de seconde de trop pour marquer (recours à la vidéo) tandis que nos perles van Aubel et Van Doren visaient hors cadre.  Le titre de champion d'Europe s'envole.