Les Red Lions, sans 4 titulaires, ont livré un beau match contre les Pays-Bas malgré la courte défaite.

Belgique - Pays-Bas 3-4

Belgique : Vanasch ; Boccard, Luypaert, A. Van Doren, Hendrickx ; Meurmans Dohmen, Denayer ; Briels, van Aubel, Cosyns ; Puis Boon, Wegnez, Stockbroekx, Thiéry, De Kerpel

Pays-Bas : Blaak ; Hertzberger, Balk, van Dam, de Geus, Croon, Bakker, Van Ass, Verga, Schuurman, de Wijn, Baart, Kemperman, Pruijser, de Voogd, Pieters, de Mol, Brinkman, van der Weerden.

Les arbitres : MM. S. Duterme et J. Van 'T Hecke.

Carte verte : 33e Stockbroekx

Les buts : 20e Boon sur stroke (1-0), 21e de Voogd (1-1), 23e Verga (1-2), 26e De Kerpel (2-2), 44e Briels (3-2), 48e Hertzberger (3-3), 53e de Voogd (3-4)

Les Red Lions disputaient leur 2e test-match au White Star. Après avoir battu l'Irlande (5-1) samedi, les Belges défiaient les Pays-Bas.

Lors du premier quart-temps, les deux équipes jouaient aux échecs avec une précision diabolique. Les trois seules (demi-)occasions étaient à mettre à l'actif des Oranjes. Vincent Vanasch repoussait ainsi le premier pc qui filait côté gant. Il stoppait encore des tirs peu dangereux. De l'autre côté, les Red Lions ne créaient pas grand-chose dans le cercle. Malgré un press haut de van Aubel and co, les Belges peinaient à entrer dans le cercle. Les Reds brillaient plus en récupération de balle. Les enchaînements, aussi, étaient bons.

A la 20e minute, une accélération dans le cercle entre van Aubel et Boon débouchait sur un stroke indiscutable. Boon était fauché. Il se faisait justice (1-0). Sur la phase suivante, Vanasch devait se coucher. Sur une perte de balle dans l'axe de Stockbroekx, Bob de Voogd égalisait trop facilement (1-1). Les Oranjes prenaient l'avantage via Verga. La défense était trop molle. Tanguy Cosyns répondait d'un tir dans le cercle qui était contré. Sébastien Duterme accordait le premier pc belge à la demi-heure de jeu. Le sleep d'Hendrickx était bloqué par le premier sorteur. Nico De Kerpel déclenchait une vague de folie. Son tir puissant claquait dans le but. Stockbroekx prenait une verte pour une faute dans le milieu. Briels était touché dans le cercle. Monsieur Duterme était imperturbable. Ce deuxième quart-temps avait été explosif des deux côtés.

Après la pause, le rythme redescendait d'un cran. Vanasch déviait du pied un centre. Wegnez, à peine remonté, accélérait et était mis au tapis sans que l'arbitre ne siffle. Stockbroekx devait offrir le 2e pc des Oranjes sur une phase qui aurait été très dangereuse sans son intervention. Wegnez sortait la balle du stick proprement, mais Duterme accordait le 2e pc. Wegnez faisait un peu de grabuge sur le terrain. Le pc était maintenu. Il était mal stoppé. Sur une récupération de Stockbroekx, Cosyns ne profitait pas de la balle dans le cercle. Stockbroekx tombait alors qu'il entrait dans le cercle. Sur la phase suivante, Briels déviait à côté un centre venu de la gauche. Le hockey ping-pong était de retour pendant quelques minutes. Le public s'amusait bien. Meurmans sortait trop tôt pour Wegnez tout surpris alors qu'il papotait avec Mink Van der Weerden sur la phase de pc litigieuse. Les Reds forçaient un pc via van Aubel qui jouait bien le coup. Le sleep de Boon était stoppé fautivement. Le sleep de Boon était dévié et filait juste trop haut. Le stade s'enflammait sur la déviation de Briels (3-2). A la 47e minute, Luypaert concédait un pc que Vanasch détournait. A la 48e minute, sur un flick raté de Luypaert, les Pays-Bas égalisaient via Hertzberger. Denayer trouvait Boon dans le cercle qui ajustait pour van Aubel. En vain. A la 53e minute, le dernier but tombait du stick de Bob de Voogd qui était oublié au 2e poteau. Hendrickx à la réception d'un magnifique flick de Luypaert, obtenait le pc. Le sleep de Boon ne faisait pas mouche. La fatigue en fin de match n'aidait pas les Red Lions qui jouaient sous la pluie depuis 40 minutes.

Mercredi, les Belges joueront leur dernier match de préparation sur le sol belge à 20h face à la France.