Premier quart-temps : 0-1

Les Lions veulent effacer les deux points perdus en toute fin de match contre l'Espagne grâce à une performance contre une équipe d'Argentine en plein doute.

Les Belges prennent tout de suite l'initiative et après deux minutes et demie, obtiennent un coup franc rapidement joué par Florent van Aubel vers Tom Boon qui bat Vivaldi de près (0-1).  Le match ne pourrait mieux commencer ! Les Lions ont continué à pratiquer leur jeu et à faire circuler la balle comme à l'accoutumée, mais sans plus menacer Vivaldi avant la fin du premier quart-temps.  Vanasch attend toujours de toucher sa première balle, mais c'est aussi parce que Martinez a expédié une reprise au-dessus du but.  Sur cette phase, les Argentins réclament un kick de Boccard mais les images ne permettent pas de leur donner raison et les Caballeros perdent donc leur appel à la vidéo très tôt dans la rencontre.

Deuxième quart-temps : 1-1

Les Lions reprennent avec toujours autant d'allant et Vivaldi doit se fendre d'une audacieuse sortie pour empêcher Boon de doubler la marque.  Mais les Belges se laissent surprendre sur un grand classique : une longue balle de Lopez déviée à l'entrée du cercle par Lucas Vila (1-1).  L'arbitre n'avait pas vu la déviation mais demande la vidéo lui-même et celle-ci valide ce but qui tombe littéralement de nulle part (1-1).
Les Argentins du coup retrouvent de leur superbe et profitent d'une carte verte récoltée par Hendrickx pour mettre la pression sur les Belges. Mais cela ne dure pas.Une action Van Doren - De Sloover - Plennevaux est déviée par Vivaldi.  Juste avant la pause, une faute d'Ibarra sur Charlier vaut au capitaine argentin une carte jaune... qu'il purgera après le repos.

Troisième quart-temps : 1-3

Les Belges reprennent donc en supériorité numérique mais sans se créer d'occasion réelle.Au contraire, les Argentins amorcent une contre-attaque dangereuse à laquelle Boccard met fin. Le seul à menacer le gardien argentin est Cosyns dont le tir à la retourne passe de peu à côté.  La chaleur constitue un lourd handicap pour mettre un peu de rythme dans la rencontre, ce que les Belges essayent de faire désespérément.  Victor Wegnez réussit alors un coup double : pc et à nouveau carte jaune, cette fois pour Tarazona qui le pousse dans le dos.  Un joueur argentin sort trop vite et l'Argentine doit défendre à trois.  Mais cela n'empêche pas Vivaldi de sauver l'envoi de Hendrickx. Pire, les Argentins forcent un premier pc à deux minutes de la fin, toujours en infériorité numérique.  Heureusement il est mal bloqué.  Et sur la contre-attaque, Meurmans lance Boccard qui s'appuie sur Plennevaux pour marquer en deux temps.  Un but limpide et superbe (1-2).  Les Argentins n'en sont pas encore remis que Plennevaux envoie une buse dans le cercle, où Wegnez dévie en un temps : 1-3 ! Comme toujours au hockey, cela peut aller très vite !

Quatrième quart-temps : 2-4

Cette fois, on sent qu'il ne peut plus rien arriver aux Red Lions.  Un âne, dit-on, ne bute qu'une seule fois sur la même pierre.  Briels a le 1-4 au bout du stick mais Vivaldi a un beau réflexe. Ce score plantureux arrive cinq minutes plus tard avec un tir de Van Doren dévié à bout portant par Boon.  Pas pour longtemps car Martinez réduit immédiatement l'écart avant que Vanasch n'empêche Paredes de remettre le couvert.  Briels rate une belle occasion de faire 2-5 sur un beau travail de Tom Boon, particulièrement saignant.  C'est le dernier fait saillant du match.


Argentine :
Vivaldi, Ibarra, Tarazona, L. Vila, Ortiz, Lopez, Rey, Martinez, Cicileo, Mazzilli, Ferreiro, puis Catan, Paredes, Keenan, Bettaglio et Fernandez..

Belgique : Vanasch, Boccard, Van Doren, Luypaert, De Sloover, Wegnez, Denayer, De Kerpel, Briels, Boon, van Aubel, puis Charlier, Meurmans, Hendrickx, Plennevaux, Kina et Cosyns.

Arbitres : MM. S. Rapaport (AfS) et S. Taylor (NZ).
Cartes vertes : 18e Tarazona,  23e Hendrickx.
Cartes jaunes : 30e Ibarra, 41e Tarazona.
Les buts : 3e Boon (0-1); 21e Vila (1-1); 42e Boccard (1-2); 44e Wegnez (1-3); 50e Boon (1-4); 51e Martinez (2-4).