LOUVAIN«Nous n'en resterons pas là !» Serge Berger, le coach de Louvain, ne pouvait retenir sa colère à l'issue du match. Le nul concédé par ses joueuses face à l'Orée (1-1) est synonyme de relégation en Division 1 Dames. L'Orée a, par conséquent, son ticket pour les barrages. Elle les disputera face au Pingouin, le Well affrontant le Watducks.

Dès l'entame du match, l'Orée mettait la pression sur Louvain. A la 10e minute, le une-deux sur pc entre Chloé Massart et Christine Versteegh prenait la défense locale en défaut et la capitaine oréenne ouvrait le score (0-1). Tour à tour sur pc (20e) puis sur contre-attaque (24e), les joueuses locales portaient le danger devant Marie Audag. Le dernier rempart de l'Orée devait sortir le grand jeu pour écarter un pc tiré par Christine Renaer juste avant la pause. En seconde mi-temps, la domination territoriale de Louvain se traduisait rapidement en un nombre de pc record. Une seule transformation sur les neuf obtenus. A la 61e, le tir de Christine Renaer tapait le haut de la planche (1-1). En fin de match, Wagemans filait seule vers le but d'Elisabeth Achten. La gardienne de Louvain repoussait l'envoi. Au final, la joie était dans le camp de l'Orée. «Reste à voir si le sportif l'emportera sur le juridique», poursuivait Patrick Hermans. Côté louvaniste, on ne veut pas attendre la Cassation en septembre et on envisage un recours devant le Comité olympique. «Parce que, sportivement, nous avions gagné ce match!», concluait Serge Berger.

© Les Sports 2003