L'Association Royale Belge de Hockey (ARBH) a annoncé mardi avoir engagé un nouveau coach pour son équipe nationale messieurs. C'est le Néerlandais Marc Lammers, un coach de renommée mondiale, qui succédera à l'Australien Colin Batch, parti entraîner l'équipe nationale de Nouvelle-Zélande. Lammers, 43 ans, a été présenté mardi aux joueurs mais prendra ses fonctions à partir du 1er novembre.

Ancien joueur lui-même, Lammers a débuté le coaching très jeune comme coach de l'équipe dames d'Espagne. Sous sa direction l'équipe espagnole passait de la 20ème place mondiale à une 4ème place aux JO de Sydney en 2000. Ensuite il fut pendant 8 ans le coach national des dames aux Pays Bas, avec lesquelles il remporta l'argent aux JO d'Athènes en 2004, pour ensuite rafler la médaille d'or à Pékin en 2008. En chemin il mena l'équipe oranje vers un titre de champion du monde en 2006. En 2012, Lammers a accepté la mission impossible de tenter de sauver son ancien club de Den Bosch en division d'Honneur masculine, ce qu'il a réussi avec succès.

Le tacticien batave est surtout connu comme étant très innovateur, utilisant beaucoup de nouvelles technologies de pointe dans son coaching.

Outre le Néerlandais Jeroen Delmee, qui garde son poste de T2, l'ARBH a également annoncé élargir le staff technique des Red Lions, 5e des derniers JO de Londres, en y incorporant l'ancien international belge Philippe Goldberg, coach des équipes garçons championnes d'Europe ces deux dernières années en U18 et U21.

Des Red Lions "ambitieux et talentueux"

Marc Lammers, le nouveau coach des Red Lions, a réagi avec beaucoup d'enthousiasme à sa nomination à la tête de l'équipe nationale messieurs de hockey. "Yes, on ne doit plus le garder secret. Je deviens coach national de l'équipe belge", a écrit le tacticien néerlandais, âgé de 43 ans, sur son compte Twitter.

Lammers remplacera l'Australien Colin Batch avec comme objectif avoué de remporter une médaille avec les Red Lions lors des prochains championnats d'Europe en 2013 à Boom et lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016. Le coach de renommée mondial ne tarit pas d'éloges envers son futur groupe: "Ambitieux, talentueux et passionné. Je suis impatient!", a-t-il encore exprimé sur le réseau social.

Les discussions avec la fédération belge n'ont guère été longues. "L'affaire a été bouclée en une semaine. Le coaching commençait déjà à me manquer et je n'ai pas voulu laisser passer cette chance", a expliqué Lammers à l'agence de presse néerlandaise ANP.

L'ancien entraîneur des dames néerlandaises médaillées d'or à Pékin n'avait jamais imaginé auparavant travailler en Belgique. "Mais lorsque j'ai entendu à ma grande surprise il y a deux semaines que Colin Batch allait partir, je m'attendais à recevoir un coup de fil. C'est le Néerlandais Bert Wentink qui est directeur technique de la fédération belge. Il me connaît évidemment très bien."

La première mission de Lammers consistera à préparer les Red Lions pour le Champions Trophy, un tournoi de prestige rassemblant les huit meilleures nations mondiales, qui aura lieu du 1er au 9 décembre à Melbourne, en Australie. La Belgique y a été versée dans le groupe B en compagnie des Pays-Bas, de l'Australie et du Pakistan.