envoyé spécial à bloemendaal

Le Waterloo Ducks a largement rempli son contrat à Bloemendaal en terminant 5e de la Coupe d'Europe des clubs champions. Les Canards ont réalisé un parcours sans faute, résistant bien aux ténors a priori inaccessibles de la série et arrivant même à 11 minutes de l'exploit contre le club organisateur, puis massacrant avec élégance les autres adversaires. A titre de comparaison, les Waterlootis avaient rencontré en Coupe des coupes, il y a 3 ans, les mêmes Polonais de Pocztowiec : ils avaient été battus 2-7. Cette fois, ils ont pris leur revanche en leur infligeant exactement le même score ! Mieux qu'un long discours, ces chiffres montrent bien les progrès accomplis en trois saisons sous la houlette de Pascal Kina, qui quitte le club avec le sentiment du devoir accompli.

Sur la bonne voie

"J'ai vraiment de la peine à m'en aller et à quitter ce chouette groupe, mais la vie est une succession de choix" commenta sobrement le Gantois, que l'on devinait malgré tout très ému. "Tant sur le plan sportif qu'humain, ce fut une très belle expérience. Nous avons tout de même un petit regret de ne pas avoir été versés dans l'autre poule, nettement plus équilibrée, car en jouant comme cela, il y aurait eu moyen de faire un truc. Mais notre parcours est fabuleux, ça prouve que le hockey belge est sur la bonne voie, contrairement à ce que certains racontent. Je crois qu'il faut remonter très loin dans l'histoire de la Coupe d'Europe pour retrouver des résultats pareils pour un club belge."

Après leur magnifique résistance contre Bloemendaal, les Canards furent un peu moins résistants contre les Espagnols de Terrassa, futurs vainqueurs de la poule. Ils prirent trois buts en première période sur des tip-in qui se ressemblaient comme des frères jumeaux, et lorsque Luycx perdit la balle devant Freixa juste après le repos, les dernières illusions des Canards s'envolèrent. Entre-temps, Loïc Vandeweghe avait transformé le seul des 34 pc que les Verts se créèrent pendant le tournoi, et en fin de match Thibault De Saedeleer, qui termine meilleur buteur de l'équipe (4 buts) avait adouci les chiffres de près (4-2).

Du potage au menu

Le match de dimanche, contre les faibles Français de Saint-Germain (qui partagent malgré tout la 5e place après avoir battu les Ecossais aux strokes) fut un très long sens unique : les Canards s'octroyèrent quelque 13 pc contre zéro à l'adversaire, et en deuxième période Cédric De Greve ne toucha littéralement pas la balle. Mais comme nous venons de le dire, la poudre était mouillée sur pc dans ce tournoi et il fallut attendre la 54e minute pour que Brooke débloque la situation. Dès ce moment les buts s'empilèrent à la pelle et les Waterlootis achevèrent la rencontre en roue libre (5-0).

Dans la fraîcheur du petit matin (8h!), le match pour la 5e place, qui rapporte 80 pts au nouveau classement FEH (à titre de comparaison, la dernière place du Beerschot à Madrid en a tout de même rapporté 52 - ça rapporte de jouer en A), les Waterlootis ne firent qu'une bouchée des vétérans polonais de Pocztowiec Poznan, où l'on retrouvait quelques vieilles connaissances. Les 4e et 5e pc des Belges rapportèrent deux strokes que Thomas Van den Balck convertit imparablement, puis sur leur lancée De Cock, Loïc Vandeweghe du bord du cercle puis Thibault De Saedeleer firent grimper le marquoir à 0-5 après 24 minutes. Le match était évidemment joué et l'écart se stabilisa, Waterloo l'emportant finalement 2-7 avec un beau point final de Charles Vandeweghe qui marquait ainsi son dernier but pour les Canards après trois saisons.

Tout est donc bien qui finit bien pour les Brabançons, mais ce très joli parcours ne doit pas faire oublier les problèmes qui restent en chantier à Argenteuil : si le nouveau terrain devrait(enfin !) être posé de manière imminente, en revanche les Verts n'ont toujours pas d'entraîneur pour la prochaine saison et le départ des frères Vandeweghe ne sera pas facile à compenser. Mais on peut faire confiance au président Gougnard et à son équipe pour donner un coup d'accélérateur à la campagne de recrutement pendant les prochaines semaines.