GENTBRUGGE La Gantoise a donné au champion en titre une excellente réplique et est passée à deux doigts de l'exploit d'autant qu'au repos elle menait par 2-1. En fait, c'est en seconde période que le Léo sentant le danger de l'échec planer sur sa tête eut assez de ressources et d'intelligence pour inscrire trois buts et ainsi mener 2-4. Il se croyait à l'abri mais la jeunesse et la volonté des disciples de Kina firent que le score revint à 3-4 à trois minutes du terme du match.

Après une occasion franche de part et d'autre et deux pc pour les visiteurs ce fut Verdussen qui mit le marquoir en route d'un tir du bord du cercle en revers (0-1). Les visité s ne se laissèrent pas intimider par ce coup du sort et au bénéfice de leurs deux premiers pc du jour, ils renversèrent la vapeur (2-1). Tout d'abord, Willems d'un tir placé dans le coin droit égalisait et ensuite après un premier arrêt de Deneumostier, Wuyts s'emparait de la balle pour donner l'avance aux siens. Avant le repos, les Bruxellois forçaient cinq pc qui restèrent tous sous le contrôle du performant De Leenheer.

Après la pause, les Léomen mirent le paquet et de Chaffoy, Pille et in fine Jé. Toussaint au terme de fort jolis mouvements se détachèrent à 2-4! Entre-temps et après que Pille eut fait 2-3, les fils d'Artevelde avaient glané un troisième pc sur le tiré duquel le service de Willems à Ch. Vandeweghe avait permis à ce dernier de tirer sur le bas du piquet (à l'intérieur du but!)...Pas de chance mais pris d'un doute, l'arbitre Wolter consulta son collègue... et les boys à Bob Maroye purent dégager. On venait donc de passer fort près du 3-3. Au contraire le marquoir vira à 2-4 et les Gantois poursuivirent méritoirement leurs efforts pour fixer définitivement les chiffres à 3-4 grâce à Distave sur pc.

© Les Sports 2003