Namur :

Vaerman ; Bonanni, V. De Cocquéau, Dieudonné ; Joye, Weicker, Jacob, Willemart ; Cirillo, Géruzet Pokorny puis P. De Cocquéau, Destrée, Oguz, André et Daussogne.

Braxgata :

D. Van Rysselberghe ; de Abadal, Clément, Loots, Luypaert ; Adriaensen, Van Steerteghem, T. Biekens ; Casasayas, Onana, De Voogd puis Bordas, De Ridder, Van Cleynenbreugel, Burmann

Arbitres : MM A. Lemmens et T. Hennes

Cartes vertes : 26e Weicker, 45e Biekens, 55e Adriaensen

Les buts : 2e Onana (0-1), 8e Luypaert sur pc (0-2), 21e De Voogd (0-3), 38e Luypaert sur pc (0-4), 48e Onana (0-5), 50e Bordas (0-6)

Ce jeudi soir n’est pas vraiment la 6ème journée des play-down, mais théoriquement la 1ère journée. Rappelez-vous ces quelques jours de neige en février dernier qui avaient empêché la reprise. Pour une fois, ce n’était pas pour une raison sanitaire. Ces trois matchs d’ouverture ont donc été reportés à ce jeudi 1er avril. Particularité de calendrier supplémentaire, les prochaines rencontres seront déjà les matchs retours et auront lieu dans une dizaine de jours.

Namur et Braxgata se sont déjà affrontés en première partie de saison. Ce qui s’était soldé par un honorable 3-5. Les buteurs étaient, dans l’ordre, Tobias Biekens (0-1), Loïck Luypaert (0-2), Alex Casasayas (0-3), Gilles Géruzet (1-3), Christophe Adriaensen (1-4), Alec Sakellaridis (2-4), Loïck Luypaert (2-5), Tomas Dieudonné (3-5). Le Brax revenait d’un arrêt de deux semaines pour COVID. Après avoir assuré le score avec les 0-3 en première mi-temps, ils avaient temporisé et assuré les bases. Les Namurois quant à eux ne s’étaient pas laissés abattre et étaient, petit à petit, revenus dans le match, en réduisant le score jusque dans les dernières minutes et sur PC.

La rencontre d’aujourd’hui se déroule dans un tout autre contexte. On sait que du côté de Namur le noyau a évolué depuis le retour, en cours de saison, des « vieux » comme ils se qualifient eux même. Le Brax, quant à lui, a dû digérer sa déception d’être en play-down, et a pour logique objectif de terminer à l’une des deux premières places de ce play-down.

Il a fallu moins de trois minutes pour que le Braxgata entame le score, d’un shoot en bord de cercle de Onana c‘est 0-1. Quelques minutes plus tard, Luypaert sur pc alourdit la marque, c’est 0-2. De Voogd inscrit le 0-3 après la reprise du quart. Cependant, malgré ce score, c’est une équipe de Namur décomplexée qui affronte les hommes de Goldberg ce soir. N’ayant plus rien à perdre, ils jouent pour s’amuser, pour offrir du spectacle et ça marche ! Jacob et Weicker incitent leurs coéquipiers à monter et à tenter leur chance. Ce qui donne un enchainement de belles phases, de constructions osées et quelques occasions audacieuses. Les Namurois sont même devant le Braxgata en nombre de phases de pc provoqués.

Malheureusement, Namur ne peut rien contre l’efficacité et la régularité du Braxgata. Luyapert toujours sur pc inscrit le 4ème but de la soirée, Onana s’offre un doublé (0-5) et Bordas assomme les hôtes du avec le 0-6. Namur jette toutes ses forces dans les dernières minutes et se bat jusqu’au coup de sifflet final.