Jean-Claude Leclef a sans doute présidé sa dernière conférence de presse en tant que président fédéral, lundi dans un hôtel bruxellois désormais sponsor de l'équipe nationale à titre subsidiaire. A dix jours du déplacement des Diables Rouges à Alexandrie pour y disputer la Champions Challenge - compétition réservée aux équipes entre la 7e et la 12e place mondiale, à laquelle la Belgique participe en profitant du désistement de la Nouvelle-Zélande - il était temps de faire le point de la situation, d'autant que les supporters belges n'ont pas encore eu l'occasion de voir les Diables à l'oeuvre depuis le printemps dernier et les adieux de Marc Coudron, c'était il y a dix mois!

Les Diables se déplaceront dans la métropole égyptienne avec une sélection sans surprise. Cédric De Greve, l'un des deux gardiens habituels, est forfait pour des raisons professionnelles. On retrouve par contre dans le noyau John-John Dohmen, plus souvent titularisé en équipe nationale que dans son propre club, ce que le coach des Diables, Giles Bonnet, trouve «surprenant». On note le retour très attendu de Xavier Reckinger et la présence d'un autre grand espoir du hockey belge, Jérôme Truyens (Racing).

Alexandrie n'est qu'une étape: la route empruntée par l'équipe nationale mène à Leipzig, où les Diables se produiront fin août dans le cadre du championnat d'Europe, nouvelle formule, avec montées et descentes. L'objectif sera d'y terminer dans les six premiers.

Giles Bonnet est en tout cas optimiste: «Même si notre préparation physique n'a pas été optimale avec les conditions atmosphériques du fin février, début mars, nous avons tout de même 40pc de chances contre l'Afrique du Sud, l'Egypte et l'Angleterre» a-t-il expliqué. De toute façon, quand bien même notre équipe nationale terminerait dernière du tournoi, elle ne manquera pas de récolter un certain nombre de points, selon le nouveau barème de la FIH. Suivront pendant l'été des matches contre l'Irlande, le Pays de Galles, la Nouvelle-Zélande et le Canada.

Nos Dames sont dans une situation relativement similaire. Elles préparent en effet la coupe d'Europe de catégorie B qui se déroulera en septembre à Bakou. Leur objectif, ambitieux, consiste à terminer à l'une des deux premières places de ce tournoi assez relevé, afin d'avoir accès à un tournoi qualificatif pour la Coupe du monde. Dans l'immédiat, elles recevront la France pendant tout le week-end de Pâques (samedi, dimanche, lundi) à Nivelles avant de se déplacer en Italie et en Allemagne en mai, puis en Ecosse, en Irlande et enfin en Suisse.

© Les Sports 2005