La quatrième place, la dernière qualificative pour les demi-finales, sera le grand enjeu de la seizième journée du championnat. Quatre équipes, qui se tiennent en quatre points peuvent encore espérer la décrocher même s’il risque peut-être de manquer un stick à l’Orée à l’arrivée.

L’affiche du week-end sera la rencontre qui opposera, dans la plaine de Sint-Job, l’Antwerp, sixième, au Léopold, quatrième. Une victoire sépare actuellement les deux équipes au classement, ce qui signifie que ce duel portera plus que jamais l’appellation de "match à six points" . Quelque chose nous dit, toutefois, que les Bruxellois seraient déjà satisfaits avec un résultat similaire à celui du match aller, un partage 2-2.

L’Orée, septième, pourrait en profiter pour se rapprocher, à condition de s’imposer chez une équipe du Pingouin qui a sans doute perdu ses dernières illusions de maintien en s’inclinant à l’Héraklès. C’est que, dans le même temps, le Dragons, cinquième, accueillera le Waterloo Ducks, l’autoritaire leader, auteur d’un brillant 45 sur 45.

Les Brabançons pourraient, d’ailleurs, écrire un petit bout d’histoire, dimanche, au parc de Brasschaat. Une nouvelle victoire leur permettrait, en effet, d’égaler la performance de la grande équipe du White Star qui, l’année de son unique titre, en 1996, avait réussi à remporter ses 16 premiers matches.

Dans le bas du tableau, le duel entre Uccle et la Gantoise sera capital pour éviter les barrages, d’autant que l’Héraklès pourrait en profiter pour gagner une place, et même peut-être deux, à la faveur de sa visite à l’Old Club.