Olympic Qualifier dames, à Changzhou

Chine - Belgique

Chine: Li, Gu, Cui, Xu, Liang, Guo, J. Zhang, Ou, X. Zhang, Luo, Chen,Puis Li Jiaqi ; Peng, Li Hong, He, Wang, Zhong Jiaqi .

Belgique: D’Hooghe; Puvrez, Vandermeiren, Vanden Borre, Hillewaert; Nelen, Gerniers, Struijk; Boon, Ballenghien, Weyns, Puis Limauge, Raye, Fobe, Versavel, Sinia, Leclef, 

Les arbitres: MMe M. Giddens (USA) et E. Yamada (Jap)

Carte verte: 10e Vanden Borre

Les buts :  2e Boon (0-1), 58e Vanden Borre sur pc (0-2)

Contexte

Les champions continentaux sont déjà qualifiés pour les JO de Tokyo. Il reste 7 places à attribuer dans les 10 prochains jours. La FIH s’est basée sur ses rankings au lendemain des championnats continentaux afin de déterminer les 7 affiches. Le pays le mieux classé a l’avantage de recevoir les deux matchs à domicile. Le goal-average compte. En cas d’égalité, une séance de shoot out est prévue. Le vainqueur est directement qualifié pour les Jeux. En 2019, les Belges ont provoqué un partage à Changzhou en Pro League (3-3) et les ont battues à Uccle (4-1). La clef n'est pas une surprise: la gestion mentale d'un tel enjeu. Samedi, un peu avant midi, elles sauront si elles joueront à Tokyo l'été prochain.

Il est 10h. On attend les joueuses sur le terrain. Le match commencera avec du retard. Les tribunes sont assez vides. En face du dug out, il n'y a personne à vrai dire. Il est 10h04, les joueuses montent seulement sur le terrain. Place aux hymnes nationaux. La concentration est visible sur les visages. 

Premier quart-temps (0-1)

La sélection n'est pas étonnante à l'exception d'Alix Gerniers qui commence ce qui est rare. D'Hooghe est préférée à Picard. Les Chinoises mettent la balle en jeu. On sent la nervosité, notamment sur ce mauvais contrôle de Nelen. Sur l'action, Boon se démarquait à l'entrée du cercle. Elle profitait de la remontée de terrain de Gerniers qui trouvait Struijk qui offrait un caviar à Boon. Boon entrait dans le cercle et cadrait un tir qui surprenait la gardienne chinoise. Un départ de rêve ! Une occasion, un but. Ce but rapide obligera les Chinoises à prendre un peu plus de risque et donc laisser des espaces. Weyns recevait la balle dans le cercle à la 5e minute, mais ne pouvait cadrer son envoi. Ballenghien récupère la balle grâce à un press très haut, mais elle commet la faute. La Chine sortait la tête de l'eau à la 9e minute sur un centre qui était dévié par Li, mais la balle passait à côté. Sur le contre, Nelen semblait avoir fait le plus dur en contournant la gardienne qui était au sol. Elle ne pouvait contrôler la balle. Leclef prenait une verte. Les Reds poussaient et provoquaient le premier pc à la 11e minute. C'est Sinia qui le provoquait. Fobe trouvait le pied de la gardienne. Les Reds restaient sur 4 minutes de folie. Boon déviait une balle dans son dos. On sent qu'elles se libèrent au fil des minutes. Nelen entrait dans le cercle. A la 13e minute, la Chine concédait son 2e pc. Les Belges doivent profiter de ce temps fort. Le pc amenait une phase dangereuse qui s'achevait par une déviation de Weyns hors cadre. Le quart s'achevait par un centre de Nelen qui illustrait ce visage très offensif des Belges qui ont largement pris le dessus dans les duels. 

Deuxième quart-temps (0-1)

Le deuxième quart reprenait de manière plus équilibrée. L'attaquante chinoise déviait une balle dans le cercle. Mais, elle prenait la direction des nuages. Les Reds restaient bien en place et étaient efficaces au niveau de la récupération. Le press fonctionne bien. Versavel récupérait une balle à la 20e minute et entrait dans le cercle. Son tir était trop croisé. On passait les 20 minutes déjà. Les Belges gardaient leur concentration et leur lucidité. A la 23e minute, D'Hooghe était impeccable sur une déviation qui filait entre ses guêtres. Un premier arrêt qui la mettra en confiance. Les Chinoises poussaient durant quelques minutes. La défense gardait son quadrillage du terrain. Puvrez and co tenaient le choc durant ces minutes plus délicates. Gerniers surgissait de la 2e ligne et bondissait dans le cercle. Son tir était puissant et cadré, mais arrêté. Nelen amenait le 3e pc à 2 minutes de la mi-temps.Vanden Borre cherchait la déviation devant la gardienne, mais c'est une Chinoise qui déviait la balle. Trois pc belges et aucun but. Gerniers et Puvrez ne parvenaient pas à entrer dans le cercle à la 29e minute. Les Belges reprenaient les commandes durant les 3 dernières minutes avant la pause. 

 Troisième quart-temps (0-1)

Puvrez était la première à centrer dans le cercle. Personne n'était sur la trajectoire. Le match restait fort structuré. Les 5 premières minutes de la 2e mi-temps étaient sous contrôle des deux côtés du terrain. Le dispositif mis en place par THijssen porte ses fruits. Les Chinoises ne trouvent pas la faille pour le moment. Gerniers est efficace au niveau de la récupération. Ce troisième quart démontre qu'aucune des deux équipes n'est prête à prendre trop de risque. Luo donnait un coup de stick au visage de Puvrez. Le geste était involontaire. Sur une perte de balle de Struijk dans le milieu, la Chine partait en contre. Weyns commettait la faute nécessaire pour éviter un tir à bout portant des Chinoises. Les Reds demandaient la video. Le pc était confirmé. La video était perdue. Le pc était très dangereux, mais la balle n'était pas déviée au poteau. Avec maturité, les Belges gardaient leur structure durant ce moment plus compliqué à gérer.  Ce 3e quart n'était pas passionnant. La tension commençait à crisper les actrices. Gerniers pestait sur un coup de sifflet de l'arbitre. La fin de ce quart était laborieuse, mais sans casse. 

Quatrième quart-temps 

La Chine presse de plus en plus fort. Les Chinoises sont plus présentes dans les duels. Versavel déviait un excellent centre de Gerniers. La balle passait de peu à côté de l'équerre. Sinia centrait à son tour. Ballenghien contrôlait et tirait dans un angle mort. Nelen cherchait un pc. Struijk stoppait un contre. Les Reds reprenaient des couleurs. Versavel recevait une balle dans le cercle, mais elle ne pouvait rien en faire. On était entré dans les 10 dernières minutes. Physiquement, les Belges sont très présentes. Gerniers et Boon remontaient le terrain. Raye faisait le ménage pour stopper une percée dans le cercle. Sur la phase suivante, le 2e pc était sifflé pour un kick. La première sorteuse faisait son job, mais déviait fautivement la balle. La video mettait en évidence que la balle n'était pas sortie. En plus, Weyns avait pris une balle dangereuse. La décision était lente à se dessiner. Le pc était annulé. Ballenghien concédait un autre pc à 5 minutes de la fin. Sur la phase chinoise, D'Hooghe sortait la balle du gant. Le press chinois est oppressant. Versavel provoquait le 4e pc belge à 2 minutes du terme. Re pc. Vanden Borre propulsait la balle en pleine lucarne, aidée par une belle déviation chinoise. Le break était enfin fait. Versavel frôlait même le 3e. 

Le programme complet

Messieurs

Vendredi 25 octobre

Espagne – France (aller) à Valence

Samedi 26 octobre

Espagne – France (retour) à Valence

Pays-Bas – Pakistan (aller) à Amsterdam

Canada – Irlande (aller) à West Vancouver

Dimanche 27 octobre

Pays-Bas – Pakistan (retour) à Amsterdam

Canada – Irlande (retour) à West Vancouver

Vendredi 1er novembre

Inde – Russie (aller) à Bhubaneswar

Samedi 2 novembre

Inde – Russie (retour) à Bhubaneswar

Nlle-Zélande – Corée du Sud (aller) à Stratford

Allemagne – Autriche (aller) à Mönchengladbach

Grande-Bretagne – Malaisie (aller) à Londres

Dimanche 3 novembre

Nlle-Zélande – Corée du Sud (retour) à Stratford

Allemagne – Autriche (retour) à M’gladbach

Grande-Bretagne – Malaisie (retour) à Londres

Dames

Vendredi 25 octobre

Australie – Russie (aller) 4-2

Chine – Belgique (aller) à Changzhou

Espagne – Corée (aller) à Valence

Samedi 26 octobre

Australie – Russie (retour) à Perth

Chine – Belgique (retour) à Changzhou

Espagne – Corée (retour) à Valence

Vendredi 1er novembre

Inde – USA (aller) à Bhubaneswar

Samedi 2 novembre

Inde – USA (retour) à Bhubaneswar

Allemagne - Italie (aller) à Mönchengladbach

Grande-Bretagne – Chili (aller) à Londres

Irlande – Canada (aller) à Dublin

Dimanche 3 novembre

Allemagne - Italie (retour) à Mönchengladbach

Grande-Bretagne – Chili (retour) à Londres

Irlande – Canada (retour) à Dublin