Battues en demi-finale par les souverains Pays-Bas, les Young Red Panthers pouvaient revenir de Valence avec une médaille de bronze de ce championnat d’Europe. En match de poule, les Belges avaient arraché le nul contre les Allemandes ; seule concession qu’avaient tolérées les vainqueurs de la poule B. Mission difficile donc pour Englebert et Cie.

Premier quart 0-0
Le début de la rencontre était équilibré, avec une première séquence de dangers à la 5eminute, un centre de Nolte dévié en long corner et dans la foulée une descente de Blockmans et un tir de Ikegwuonu sur la gardienne. A la 8e minute, les Belges concédaient un premier pc que De Rijck écartait fort à propos. Les Allemandes dominaient légèrement et la gardienne belge l’échappait belle à la 11e minute : un revers de Arndt était repoussé par l’intérieur du piquet gauche. Sur un coup-franc à la 12e, le banc criait « five » et l’arbitre accordait justement un pc aux Belges. Le sleep de Ikegwuonu était repoussé par Kilian. A la 14e, Van Dieren descendait tout le terrain et Ikgwuonu obtenait un pc : la reprise à bout portant de Rasir était déviée par la gardienne. Fin d’un premier quart très ouvert et très agréable à suivre.

Deuxième quart 0-0
La première grosse occasion de ce deuxième quart était pour Sippel qui trompait toute la défense et se présentait seule devant Grimard : la gardienne intervenait très proprement. A la 23e, Van Dieren produisait un bel effort sur la droite, rentrait dans le cercle et se faisait taper sur le stick au moment de tirer : le double pc des Panthers ne donnait rien qu’un corner. A la 24e, une mauvaise relance de Breyne offrait à Boermans l’occasion de tirer…au-dessus. A la 26e, Sippel s’infiltrait dans le cercle et se heurtait à Grimard bien sortie. A la 27e minute, énorme occasion : Scheers, toute seule devant la gardienne allemande, ratait le 1-0. Les situations dangereuses se multipliaient d’un côté et de l’autre avec encore une belle intervention de Grimard. La première mi-temps aura été très plaisante et d’un excellent niveau.

Troisième quart 0-1
Le troisième quart débute avec une charge un peu trop physique de Blockmans qui recevait la verte. Et comme en demi-finale, les Belges concédaient dans les 15 secondes un pc (contestable car précédé par un air-shot allemand) ; heureusement sans conséquence, Aerts dégageant sur la ligne. Les Allemandes se montraient plus pressantes mais se heurtaient à une défense bien regroupée. Englebert se permettait une belle contre-attaque à la 37e minute, arrivant à toucher les guêtres de la gardienne. Une autre sollicitation du dernier rempart intervenait à la 38e via Goeminne. A la 40e, Kilian d’abord était contrée par De Rijck et la reprise de Nolte était déviée par le sabot de la grande gardienne gantoise : chaud, très chaud. A la 43e, pied de Aerts et double pc allemand : le sleep de Pluta était impeccable (1-0). Nouveau double pc à la 44e : mal donné par Kurz, le genou de Vandersteen s’en souviendra. Les deux dernières minutes de ce quart auront été mauvaise pour les Belges qui encaissaient au plus fort de la pression allemande.

Quatrième quart 1-1
Le press allemand continuait avec un nouveau pc concédé : la phase était contrée. A la 49e, Martin s’infiltrait avec facilité dans le cercle belge : un peu trop facile. Les relances de la défense deviennent difficiles et imprécises. Les rares sorties belges ne sont plus assez consistantes. A la 56e, Darren Bisley décide de jouer sans gardienne. A la 57e, Ikegwuonu obtenait un nouveau pc : Blockmans envoyait la balle vers Rasir qui déviait au second poteau (1-1). A la 58e, Rasir obtenait un nouveau pc ; l’envoi de Ikegwuonu était arrêté par Muller. Les Belges échappaient de peu à un pc et on allait aux shoot-out.

La médaille aux shoot-out
De Rijck était chargée de défendre le but belge. Englebert oubliait sa balle et était bloquée (0-0). Gerstenhöfer tirait à côté (0-0). Willems marquait en revers (1-0). De Rijck bloquait la balle de Heinz (1-0). Vanden Borre trompait la gardienne (2-0). Nolte était d’abord bloquée par De Rijck , sa reprise était hors temps (2-0). Ikegwuono tirait à côté (2-0). Kurz marquait (2-1). Muller contrait l’essai de Vandersteen (2-1). Gerstenhöfer égalisait (2-2). On allait à la mort subite. Kurz envoyait son tir à côté (2-2). Willems avait la balle de match au bout du stick mais sa balle était déviée. (2-2). Kirschbaum marquait (2-3). Ikegwuonu se faisait chiper la balle par Muller (2-3). L’Allemagne remportait le Bronze. La Belgique était une nouvelle fois battue aux shoot-out.

Carte verte : 17e Pluta, 31e Blockmans, 53e Gerstenhöfer
Carte jaune : 58e Boermans, 59e Kurz
Les buts : 44e Pluta sur pc (1-0), 58e Rasir sur pc (1-1)
Arbitres : Lisette Baljon (P-B) et Rebecca Woodcock (Ang)
Les équipes
Belgique : Pauline De Rijck, Anouck Vandersteen, Vanessa Blockmans, Sofie Aerts, Anne-Sophie Vanden Borre, Agathe Willems, Lyne Van Dieren, Charlotte Englebert, Emilie Albertyn, Lore Hillewaert, Shaunda Ikegwuonu, puis Justine Rasir, Laetitia Goeminne, Juliette Duquesne, Rachel Winthagen, Sofie Scheers, Lucie Breyne et Marie Grimard
Allemagne : Anna Kilian, Maren Kiefer, Katharina Kischbaum, Emma Davidsmeyer, Marisa Martin, Naomi Heyn, Charlotte Gerstenhöfer, Emma Boermans, Katharina Kiefer, Philin Bolle, Nicola Pluta puis Liv Arndt, Carlotta Sippel, Pauline Heinz, Jule Bleuel, Lisa Nolte, Stine Kurz